Jorge Lorenzo s’impose, Rossi est de retour…le spectacle aussi!



Après une course Moto3 intéressante et une passe d’armes somptueuse entre Pol Espargaro et Scott Redding en Moto2, le MotoGP était de retour sur les écrans et pour une première, nous n’avons pas été déçus.

Difficile de choisir son image du jour entre le ‘one man show’ de Lorenzo, la première tonitruante de Marquez ou le comeback de Valentino Rossi après une erreur de débutant dès le second tour.

Quoi qu’il en soit, nous vous laisserons choisir ce que vous avez le plus aimé car nous, ce qui nous a surtout enthousiasmé, c’est le grand retour du spectacle en MotoGP.

Jorge Lorenzo, aujourd’hui, ne s’est pas fait prier pour s’offrir une seconde victoire au Qatar. L’Espagnol s’est envolé de la pole position et n’a cédé son leadership que l’espace de quelques mètres à Dani Pedrosa.

Après ça, il a viré en tête et plus personne ne l’a revu. Il termine avec 6 secondes d’avance et marque donc les 25 premiers points de sa saison.

Derrière, si Valentino Rossi a pris la seconde marche du podium, ce ne fut pas sans peine puisque son attaque un peu trop optimiste sur Dovizioso l’obligeait à passer par le purgatoire pendant près de quinze tours.

Coincé un long moment derrière Bradl, l’Italien accusait jusqu’à près de 4 secondes de retard sur le groupe Pedrosa, Marquez, Crutchlow.

Toutefois, Rossi voulait ce podium et à coup de dixièmes, il est progressivement revenu sur Crutchlow, qui voyait rouge au moment où il se faisait dépasser et tirait tout droit.

Il lui restait alors encore deux sérieux candidats à avaler et quatre tours à couvrir pour offrir le doublé à Yamaha.

Il s’attaquait d’abord à Pedrosa, qui venait de se faire doubler par Marquez et à deux boucles de l’arrivée, il plaçait une première attaque sur Marquez.

L’Espagnol repassait au bout de la ligne droite mais il en fallait plus pour décourager l’Italien qui plaçait une nouvelle attaque, décisive cette fois, quelques virages plus loin.

Rossi prend donc la seconde place devant un Marc Marquez tout aussi rayonnant. L’Espagnol a une fois de plus démontré qu’il apprenait vite et que surtout, il n’avait pas froid aux yeux.

C’est sûr, ces quatre hommes nous offrirons encore beaucoup de belles choses d’ici la fin de la saison.

Toutefois, dans une bagarre, il y a toujours un grand gagnant et grand perdant et cette fois, c’est Pedrosa qui se trouve dans la peau du second. Pas sûr que ce soir, le moral de l’Espagnol soit au beau fixe.

Derrière ces quatre hommes, on retrouve Cal Crutchlow qui s’est bien battu mais qui a péché par manque de sagesse en voulant résister au dépassement de Rossi. C’est dommage mais c’est évident que lui aussi, on le retrouvera encore tout au long de la saison.

Bautista a fait ce qu’il a pu, il termine à 22 secondes juste devant Andrea Dovizioso et Nicky Hayden. Malgré les espoirs d’hier, il n’y a donc pas eu de miracle chez Ducati. Iannone et Spies complètent le top10.

Du côté des CRT, c’est Aleix Espargaro qui a parqué sa moto au parc fermé. Il termine onzième, avec sept secondes d’avance sur Randy de Puniet.

Soulignons encore le beau geste de la fin de course où Andrea Iannone s’est arrêté pour ramener Valentino Rossi au stand après qu’il soit tombé en panne d’essence dans son tour d’honneur. Il offrait ainsi à son ami une nouvelle petite balade sur une Desmosedici…une balade seulement !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de