Aegerter : « le COTA, c’est le plaisir à l'état pur »



Parmi les pilotes, il y a ceux qui, comme Dovizioso ou Redding, n’apprécient que moyennement le tracé très glissant du Circuit de Amériques et puis il y a ceux comme Marquez, de Puniet, Simeon, Zarco, Di Meglio ou Kallio (et bien d’autres) qui le trouvent magnifique.

Dominique Aegerter, le pilote Suisse, fait partie de la deuxième catégorie et dès la première séance, il le démontrait en accrochant la seconde position.

Lors de la deuxième séance, le Suisse se portait de nouveau aux avant-postes mais gêné dans son dernier tour par un pilote Forward, il passait la ligne d’arrivée en dixième position.

Il reste donc un peu de travail à Aegerter pour trouver quelques améliorations mais une nouvelle fois, le pilote Technomag CarXpert semble dans le coup et c’est bon signe pour les qualifications de cet après-midi.    

« J’ai beaucoup travaillé sur le circuit mercredi et jeudi et, ce matin, j’ai vu que cela était très payant. Cet après-midi, comme on pouvait s’y attendre, le rythme a sérieusement augmenté, puisque nous avons tous roulé en moyenne 3 secondes plus rapidement. Corollaire, la mise au point du châssis demande encore un peu de travail. Ce circuit est exceptionnel, extrêmement difficile, mais c’est du plaisir pur que d’y piloter. Même s’il est très long – 5513 mètres -, nous sommes dix en 8 dixièmes de seconde et je suis persuadé que samedi, ça ira encore plus vite. Mon but reste le même: me qualifier sur l’une des deux premières lignes, puis viser le top 5 en course. Un podium? J’ai dit, le top 5 et les trois places d’honneur se trouvent dans cette fourchette, non? »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Technomag CarXpert

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de