Andrea Iannone espère que son bras tiendra



Aujourd’hui, à Jerez, Andrea Iannone a réussi le bel exploit d’être le premier pilote Ducati au classement général.

Déjà rapide en mars sur ce tracé, l’Italien a donc confirmé ses bonnes dispositions.

Toutefois, comme depuis le début de la saison, le gros point d’interrogation pour le pilote Pramac, c’est son avant-bras.

ceci dit, aujourd’hui, il a remarqué que sa sous combinaison  le gênait fortement et comme il l’a déclaré à GPOne, après l’avoir retirée, il n’a plus ressenti de douleur.

Bien entendu, il devra vérifier demain si sa combinaison était bien la source de ses problèmes car comme il tenait à le rappeler, aujourd’hui, il n’a jamais effectué plus de 5 tours.  

« Je suis content du résultat, je savais qu’ici, à Jerez, je pourrais être un peu plus rapide que sur les pistes précédentes, mais ce n’est pas fini. Nous devons encore disputer une journée intense demain et nous allons travailler pour la course parce que je veux améliorer mon rythme et entrer directement dans la qualification en profitant pleinement des deux pneus disponibles. Contrairement à ce que nous pensions, le bon choix pour la course, c’est peut-être le pneu dur que nous avons essayé lors de la deuxième partie de la seconde session. Le tendre glisse beaucoup, peut-être en raison des températures élevées, c’est pourquoi nous avons essayé de passer le dur. Nous nous améliorons beaucoup avec l’équipe et je voudrais être capable de piloter immédiatement comme je suis capable de le faire, en espérant que mon bras, qui aujourd’hui va beaucoup mieux, me le permette. J’ai eu un bon feeling sur la moto, mais pas le même que celui des essais. Demain je voudrais travailler sur mon rythme et sur quelques changements au niveau de l’électronique ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de