Aragon, MotoGP, réactions: Une panne de courant particulièrement contrariante pour Valentino Rossi



Si le ciel ne s’est pas abattu sur la tête de Borgo Panigale aujourd’hui à Aragon, la coupure de courant a en tout cas provoqué un retard que l’on peut, d’ores et déjà, qualifier d’irrattrapable.

En effet, en choisissant de monter pour la première fois le train avant en aluminium, testé quelques jours plus tôt au Mugello, sur la GP11.1 de Rossi, toutes les minutes d’essais avaient une importance fondamentale. En effet, Rossi devait non seulement décrypter le rendu de cette nouvelle mise à jour avec le 800cc de sa moto mais aussi adapter le set-up en fonction des informations récoltées lors de l’étape précédente.

Valentino Rossi : « Je pense que ça n’était jamais arrivé avant de ne pas pouvoir faire une séance pour une panne de courant! Blague à part, c’est vraiment très dommageable. Pour nous, c’était important que les séances se déroulent normalement plutôt que d’avoir juste une longue séance demain, parce qu’au final, nous allons encore perdre un quart d’heure dans l’aventure, et le type de travail que vous pouvez exécuter est différent, plus limité. Quoi qu’il en soit, nous allons continuer avec la moto dont le châssis a été modifié car le sentiment est le même que lorsque nous l’avons essayé la première fois, ce sera donc utile de poursuivre dans cette voie. Nous ne connaissons pas ce circuit aussi bien que le Mugello, et cela signifie que nous avons un peu plus de travail à effectuer sur le set-up de la moto, même si c’est rien de trop important. Nous devons aussi trouver plus de grip à l’arrière, car aujourd’hui, la piste glissait beaucoup ».

Rossi aura donc une longue séance demain pour tenter de rattraper le maximum de temps perdu ! Stay tuned! 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de