Alexis Masbou : « faire la différence tient à de petites choses que nous n’avons pas »



Le titre n’est certes ni très encourageant, ni très enthousiasmant, mais on a pourtant envie de dire que même sans avoir un package totalement compétitif, Alexis Masbou se qualifie en treizième position.

Si on regarde un peu les résultats des pilotes français lors de ce week-end classé noir, on se rend compte que c’est l’albigeois qui a obtenu le meilleur classement tricolore, toutes catégories confondues.

Compte tenu de son début de week-end  compliqué, cette treizième place est donc plutôt satisfaisante même si comme le pilote nous le confessait après sa séance qualificative, il en veut plus.

« GPi : Alexis, satisfait de cette 13ème place après un début de weekend extrêmement compliqué ?

On a effectivement connu un mauvais début de week-end parce que je n’arrivais absolument pas à me sentir à l’aise sur la moto. On a tout de même bien progressé lors des différentes séances et on se retrouve 13ème en qualif. C’est plutôt une bonne place même si, bien entendu, j’aurais espéré faire mieux.

Ici, on a beaucoup tourné en hiver et tout le monde est à 100% de ses capacités et pour faire la différence, ça tient à de petites choses que nous, on n’a pas encore. Il va falloir continuer à travailler, prendre le plus de points possible demain et on verra lors des prochaines courses si on peut être un peu plus aux avant-postes.

GPi : Tu avais de nouveaux échappements à tester. Bilan ?

Bilan plus que mitigé ! En réalité, on avait même l’impression qu’ils marchaient moins bien que les précédents à l’accélération. Du coup, on s’est empressé de les écarter.

Mais quoi qu’il arrive, c’était une bonne chose de pouvoir mener ce genre de tests car comme je l’ai dit tout à l’heure, la différence se fait sur des petites choses et ces échappements auraient justement pu en être une.

GPi : L’objectif pour demain ?

L’idéal, ce serait de refaire un top 10 comme à Austin mais ça ne serait pas facile car tout le monde tourne dans des chronos similaires. Il va falloir tenter de prendre un bon départ et s’accrocher avec le bon groupe. S’il y a autant de chutes que lors des qualifications, ce serait important de rester sur ses roues car ça pourrait permettre de marquer de bons points ».    

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de