[Communiqué de presse] UNE PANNE DE COURANT CONTRARIE LES PLANS DE REDDING ET KALLIO



Le Marc VDS Racing Team a vécu une première journée d’essais aussi frustrante qu’inhabituelle sur le circuit d’Aragon. Une panne de courant électrique a en effet contraint les organisateurs à annuler la deuxième séance d’essais libre de la catégorie Moto2.

Le début de la deuxième séance avait déjà été retardée de plus de deux heures quand le problème d’alimentation électrique a entraîné l’annulation des essais MotoGP et Moto2.

Pour compenser l’interruption du programme de la journée, Redding et Kallio auront droit demain matin à une séance d’essais de 75 minutes.

Cet incident a néanmoins empêché Redding de poursuivre son excellent lancement dans la treizième épreuve du championnat du monde Moto2 2011. Ce matin, Redding a été en effet immédiatement capable d’imposer son rythme dans des conditions chaudes et humides, avec une température de 26 degrés. Le pilote de 18 ans s’est classé quatrième à seulement 0,013 seconde du top trois.

Après avoir décroché deux très belles cinquièmes places lors des deux dernières courses à Indianapolis et Misano, Redding pense pouvoir à nouveau se battre pour le podium ce week-end à Aragon.

Les problèmes électriques qui ont perturbé le déroulement de la première journée d’essais ont laissé Mika Kallio sur sa faim. Le pilote finlandais n’a en effet pas eu le temps de réaliser les améliorations qu’il espérait sur sa Suter MMXI.

Kallio avait choisi de partir ce matin avec un nouveau réglage de train avant expérimenté avec succès quelques jours plus tôt lors de tests à Valence. Mais ces changements n’ont malheureusement pas porté leurs fruits sur le tracé d’Aragon. Le pilote Marc VDS a fini la première séance d’essais en 30e position avec un chrono de 1’57.321.

Scott Redding #45 : 1’55.173 – 17 tours- 4e position

« Je me suis senti tout de suite bien ce matin, et ça m’a fait plaisir de reprendre le guidon au niveau où nous l’avions laissé à Indianapolis et Misano. Le point le plus important, c’est que je me sens vraiment à l’aise maintenant sur la moto, capable de rouler à la limite sans problème. C’est dommage que la deuxième séance ait été annulée, mais malheureusement, nous n’y pouvons pas grand-chose. Nous aurions aimé pouvoir rouler cet après-midi pour améliorer les quelques points où nous devons encore progresser, mais le temps supplémentaire qui nous sera accordé demain devrait nous aider à le faire. J’ai rencontré un petit problème de drible, mais je suis certain que nous pouvons le résoudre en modifiant notre réglage de fourche. Et si nous parvenons par ailleurs à gagner un peu de grip à l’arrière en sortie des petits virages, nous pouvons rouler plus vite et viser au moins une place sur la deuxième ligne de la grille de départ. »

Mika Kallio #36 : 1’57.321 – 16 tours- 30e position

« On a fait un pari ce matin qui n’a malheureusement pas fonctionné. Lors des tests à Valence, la semaine dernière, nous avions essayé un réglage différent au niveau du train avant avec une répartition des masses différente. C’était positif sur ce circuit, mais ça ne l’a pas été à Aragon. Nous avions prévu de revenir cet après-midi à des réglages identiques à ceux de la course de Misano. Les problèmes électriques qui ont entraîné l’annulation de la séance nous en ont empêché. On devra donc patienter jusqu’à demain. Je n’ai pas roulé très vite, mais je n’ai pas non plus changé de pneus. Et selon les gars de Dunlop, je n’avais pas choisi la meilleure option pour l’arrière. »

Pete Benson : Chef Mécanicien de Scott Redding

« On a bien démarré la séance ce matin, la moto convenait bien à Scott dès ses premiers tours. Il a terminé tout près du top trois et nous étions sûrs qu’il pouvait se battre encore devant cet après-midi avec les améliorations que nous avions prévues pour sa moto. Mais cela n’a pas pu se faire, et il nous faudra donc patienter jusqu’à demain pour voir ce que ça donne. Nous devons gagner un peu de temps dans le premier et le dernier partiel car Scott est très rapide dans les deuxième et troisième secteurs. Nous avons un peu de drible que nous devons réussir à éliminer car ce n’est pas quelque chose que nous avons beaucoup rencontré cette année. Scott utilise beaucoup l’avant de sa moto, et il nous faut donc faire mieux à ce niveau. Quatrième et si près des meilleurs, c’est un bon début de week-end sur lequel nous devons poursuivre, comme à Indianapolis et Misano. Scott roule avec le niveau de confiance qu’il avait en fin de saison dernière, et je regrette qu’il nous ait fallu autant de temps pour lui fournir une moto avec ce niveau de performance. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de