Le 5 mai 2013, le jour où Esteve Rabat a réalisé tous ses rêves.



A l’issue de la course, Esteve Rabat, n’arrivait pas à décrire le sentiment qui était le sien.

Et on peut facilement comprendre pourquoi puisqu’après avoir obtenu la première pole position de sa carrière, l’Espagnol a réalisé, pour la première fois, le tour le plus rapide, a obtenu sa première victoire, s’est adjugé le leadership du classement général pour la première fois et le tout, lors du Grand Prix d’Espagne, le jour de la fête des mères. C’est donc un beau cadeau qu’il offre à celle qui l’a quitté il y a maintenant un an.

Doit-on ajouter quelque chose ou est-ce suffisant pour nous réjouir avec lui de cette somptueuse journée ?     

« Obtenir ma première pole position et ma première victoire à Jerez, devant les fans, c’est incroyable et très difficile à décrire. Je dédie cette victoire à ma mère en cette journée spéciale (fête des mères en Espagne). L’équipe a fait un excellent travail, la moto était parfaite et je n’ai été nerveux à aucun moment. J’étais à l’aise, concentré et je voyais sur mon panneau que l’avantage progressait à chaque tour. Je n’ai pas tremblé et à la fin, j’ai pu obtenir ma première victoire en championnat du monde et le leadership du classement. Le championnat est très long, mais je me sens à l’aise sur la moto et dans l’équipe. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont aidé ici et j’espère continuer à leur donner de la joie comme ça »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de