Aragon, MotoGP, réactions : Stoner, impérial, devance Pedrosa. Que demander de plus chez Repsol !



Si nous étions déjà en 2012, nous aurions pu dire que la séance qualificative des pilotes Repsol Honda était parfaite puisque les deux futurs titulaires du team officiel, Casey Stoner et Dani Pedrosa, ont accroché les deux premières places sur la grille de départ du Grand Prix d’Aragon.

Mais nous sommes en 2011 alors il faut malgré tout mettre un petit bémol à cette grosse performance vu qu’Andrea Dovizioso n’a pu faire mieux que le cinquième chrono.

Pour Stoner, par contre, la séance aura été plus que parfaite puisqu’après avoir battu le record du tour du Motorland d’Aragon une première fois, il a chuté, sans gravité pour lui mais pas pour la moto, il est rentré au stand, a pris la seconde moto et a de nouveau battu son propre record. Le pilote australien ne pouvait donc que se montrer satisfait de la tournure des évènements et de d’autant plus que son rival, Jorge Lorenzo, devra se contenter de la deuxième ligne.

Casey Stoner : « Ce fut une séance mouvementée pour nous ! Mais nous sommes heureux car tout se passe bien ce week-end, le feeling sur la moto est bon et je suis moi-même en pleine forme. A la fin de la séance nous avons monté le pneu tendre et lors de mon premier tour, j’ai été un peu trop prudent dans le premier virage parce que je n’étais pas tout à fait sûr de la température du pneu, j’ai ensuite attaqué dans ma seconde boucle, j’avais beaucoup plus de motricité que je ne le pensais et j’ai tiré tout droit dans un virage, sans qu’il me soit possible dem’arrêter. Je n’ai pas réussi à ralentir et au final j’ai couché la moto pour éviter le mur. Malheureusement, je n’ai pas pu repartir sur la même moto mais la seconde nous a tout de même permis de faire un meilleur chrono. Maintenant nous devrons voir quelle météo nous aurons demain mais je suis confiant et j’espère faire une bonne course ».

Pedrosa prendra donc place aux côtés de Stoner sur la grille puisqu’il a réussi repousser les assauts des deux Yamaha factory jusqu’au dernier tour. Une seconde place c’est bien, mais ce n’est pas de l’avis de Pedrosa qui, à l’issue de la séance, avouait à demi-mot son impuissance face à l’Australien.

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de