Livio Loi : « je dois être plus agressif »



Livio Loi a terminé la première course de sa carrière en Championnat du Monde dans les points, un bel exploit mais qui aurait probablement encore pu être plus fort si le natif d’Hasselt avait pu se qualifier en meilleure position.

Parfois en difficulté lors des sessions libres, le pilote VDS estimait qu’il allait devoir être plus agressif lors des essais libres afin de mieux se préparer pour la qualification.

Quoi qu’il en soit, il est important de rappeler une fois encore qu’il n’en était qu’à sa première course et que cette saison est, pour lui, celle de l’apprentissage.   

« GPi : Quel était ton degré de satisfaction après ta première course à Jerez?

Je suis très très content parce que terminer dans les points pour ma première course et en sachant qu’avec une course complète j’aurais probablement pu encore améliorer ma position, c’est un excellent début.

GPi : Les séances pendant le week-end t’ont paru beaucoup plus compliquées que les tests de présaison?

Oui bien entendu car pendant un week-end de course tout le monde essaye de faire de son mieux et lors des cinq dernières minutes, tout le monde pousse fort et même au-delà de la limite ce qui rend difficile la réalisation d’un bon chrono.

GPi : Si tu avais eu 5 tours en plus, tu aurais pu améliorer ta position finale ?

Oui parce que lors du dernier tour, j’étais 8 dixièmes plus rapide que les pilotes juste devant moi. J’ai passé Jasper Iwema, ensuite, il y avait Danny Webb devant moi et puis le groupe suivant n’avait plus qu’une seconde d’avance. J’allais de plus en plus vite donc j’aurais peut-être pu les rattraper.

GPi : Parfois, on a vu que tu as rencontré quelques difficultés lors des séances alors pour ce week-end, tu comptes changer quelque peu les plans ?

Non, je ne vais pas changer grand-chose si ce n’est que je dois être un peu plus agressif lors des essais libres et des qualifications. Je dois donner le meilleur et m’approcher un peu plus de la limite.

GPi : Dans une interview récente, Olivier Boutron me disait que parfois, tu étais tellement détendu, qu’il avait l’impression de voir un pilote de Harley Davidson.        

C’est vrai que je suis toujours relax mais je sais que j’ai une marge. Je ne suis pas à la limite mais c’est un point que je dois améliorer car c’est important d’obtenir une bonne place sur la grille sinon, tu pars directement avec le mauvais groupe ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de