Aragon, Moto2, réactions : Marc Marquez, roi d’Aragon, triomphe, écrase et impressionne



Il y a un peu moins d’un an, quand Marc Marquez prenait la décision de passer de la 125 à la Moto2, nous étions tous curieux de voir comment ce jeune prodige allait tirer son épingle du jeu au milieu d’un peloton aussi relevé. Et dès les qualifications du premier Grand Prix au Qatar, le pilote espagnol avait déjà montré l’étendue de ses capacités puisqu’il accrochait d’entrée la seconde place sur la grille…derrière un certain Stefan Bradl.

Malheureusement, ces bonnes dispositions, il allait devoir les mettre entre parenthèse l’espace de trois courses puisqu’il n’allait pas marquer le moindre point avant sa première victoire lors du Grand Prix de France, quatrième épreuve de la saison.

Mais depuis lors, Marquez n’a cessé de remonter au classement pour revenir, à l’issue de ce Gran Premio de Aragon, qu’il a mené de main de maître, à six points de son grand rival, Stefan Bradl.

Marc Marquez : « Je suis très heureux du résultat que j’ai obtenu devant les supporters espagnols. Ce fut une course difficile, parce que les conditions ont changé depuis hier et aujourd’hui, le temps était venteux et je n’étais pas aussi confiant que hier sur la moto.

J’ai décidé de commencer en douceur de façon à éviter les erreurs en permettant à Bradl de me doubler de sorte que c’était lui qui subissait l’usure physique et l’usure des pneus en étant devant. Plus tard sont arrivés Corsi et Iannone, qui m’a dépassé plusieurs fois parce qu’il voulait perturber mon rythme de course.

Je savais que j’avais un dixième de plus dans ma manche, et que quand j’en aurais l’occasion, je pourrais mettre un peu de terrain entre lui et moi. Je l’ai fait quand j’ai pris la tête. J’ai poussé au maximum et j’ai essayé d’obtenir une certaine marge d’avance, ce qui m’a donné la victoire.

Maintenant, nous allons essayer de garder le même niveau au Japon, comme à chaque Grand Prix: partir de zéro le vendredi et continuer à progresser au long des séances ».

L’équation est claire maintenant : d’outsider, Marc Marquez est devenu favori et avec six petits points d’avance, Bradl devra être très fort pour l’empêcher de gagner le titre en Moto2 et dès lors, de faire le grand saut vers le MotoGP. En effet, si Marc Marquez est sacré cette saison, quel serait son intérêt de rester une saison de plus dans l’antichambre du MotoGP…Stay tuned !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de