Mugello : Scott Redding était imbattable. Premier podium pour Johann Zarco!



Si Scott Redding n’a pas pris le meilleur départ, il n’a pourtant rien partagé aujourd’hui sur le tracé du Mugello.

Au terme d’une course intelligente où le Britannique aura patienté avant de porter son attaque décisive, il s’impose avec près de deux secondes d’avance. Le pilote VDS qui est apparu maître de sa course a attaqué quand et comme il l’a voulu avec une déconcertante facilité.

Il augmente de nouveau son avance au championnat puisque Rabat, son adversaire le plus direct, n’est que treizième et Espargaro quatrième.

Derrière le Britannique, on retrouve Nico Terol auteur d’un excellent week-end et qui, par la même occasion, reprend la seconde position du classement général à égalité avec Kallio.

Et puis, en troisième position et pour la première fois de sa carrière en Moto2, on retrouve un  excellent Johann Zarco qui sera monté en puissance tout au long du week-end.

On a eu l’impression que Zarco avait retenu la leçon du Grand Prix de France puisqu’il a cherché pendant tous les premiers tours à se situer le plus haut possible afin d’éviter les dangers de la course en peloton. Il monte donc sur le podium, le premier d’une série qu’on espère très longue !

Et le danger du peloton, cette fois-ci, s’appelait Esteve Rabat car c’est sa petite erreur qui a créé l’écart suffisant pour séparer le groupe Redding, Zarco, Terol, Nakagami (qui a chuté), du groupe de Simeon, Kallio, Corsi, de Angelis…

Malheureusement pour les supporters belge, c’est cette fois xavier Simeon qui faisait les frais de l’erreur de l’Espagnol et qui devait mener sa course à la poursuite du groupe de tête. Le belge disputait un très beau Grand Prix où il se montrait volontaire, agressif et incisif sur les dépassements mais à quatre tours de la fin, alors qu’il essayait de reprendre la cinquième place subtilisée par de Angelis, il se faisait éjecter après un contact avec le citoyen de Saint-Marin et terminait sa course dans le bac à gravier du bout de la ligne droite.

C’est finalement Espargaro qui remporte la mise dans le groupe des battus et limite ainsi la casse au classement général où il pointe tout de même à 47 points !

Scott Redding collectionne 101 points sur 125 distribués et semble plus que jamais intouchable dans cette catégorie qu’il domine de la tête et des épaules. Il se murmure que Ducati mais aussi Suzuki sont intéressés par ses services et que Pol Espargaro ne dispose que d’un précontrat avec Yamaha.

Le match entre ces deux hommes se poursuivra donc également à l’arrière des camions !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires