Mugello : Lorenzo triomphe dans une course à sens unique



On attendait le grand spectacle au Mugello mais c’est à un one-man-show qu’on a assisté.

En effet, Jorge Lorenzo s’est installé en tête de la course dès le premier virage et n’a rien laissé à ses adversaires jusqu’au passage du drapeau à damier.

A l’aise depuis le début du week-end, Lorenzo, à l’instar de Redding en Moto2, a attaqué quand il a voulu, où il a voulu et personne n’a pu lui résister.

Derrière, Pedrosa perdait peu à peu le fil de la course et se faisait même doubler par Marquez à 5 tours de l’arrivée.

On croyait le rookie parti pour décrocher une deuxième seconde place, après celle de Jerez, puisqu’il creusait le trou sur son équipier mais, coup de théâtre, à 3 tours de la fin, il perdait l’avant de sa Honda et chutait pour la quatrième fois du week-end.

Cal Crutchlow, quatrième jusque-là, en profitait pour accrocher son second podium d’affilée.

Mais le fait de course le plus marquant pour les milliers de suppoters présents sur les collines du Mugello, c’était bien entendu la chute de Valentino Rossi, dans le second virage de la course, emmené par Alvaro Bautista.

Les espoirs du Dottore finissaient dans le gravier et la déception était bien palpable dans le clan de l’Italien.

Rossi est donc encore une fois victime de l’Espagnol mais pourra tout de même se reprocher sa mauvaise qualification, une de plus, ainsi que son mauvais départ.

La bataille pour la quatrième place a opposé Bradl à Dovizioso mais c’est l’Allemand qui en est finalement sorti vainqueur.

Hayden est sixième tandis que Michele Pirro, avec la Desmosedioci laboratoire est septième.

Randy de Puniet, qui avait chuté le matin lors du warm-up, est onzième et troisième CRT derrière Espargaro (8ème) et Barbera (10ème)         

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de