Rossi : « Trop vieux ? Burgess parlait de lui ou de moi ? »



Hier, nous vous relations les propos de Jeremy Burgess, le chef mécanicien de Valentino Rossi, tenus lors d’une interview accordée à Marca et dans laquelle il estimait qu’il faudrait probablement un miracle pour que son pilote remporte un dixième titre mondial.

Evidemment, aujourd’hui, en conférence de presse, il était inévitable qu’on ne pose pas la question à Rossi de savoir ce qu’il pensait des propos de celui qui l’a accompagné depuis ses débuts en MotoGP.

Et comme à son habitude, c’est avec une bonne dose d’humour qu’il a désamorcé la bombe. « Il se référait au fait que c’est moi qui est trop vieux ou lui ? » avant de continuer sur un ton plus sérieux. « Il faut être réaliste, ce sera très difficile de gagner à nouveau. Lorenzo, Pedrosa et Marquez sont très forts et puis il y a aussi Crutchlow. Je suis confiant dans le fait que je pourrai encore m’améliorer, mais après deux années difficiles, c’est compliqué de remonter sur la Yamaha et de retrouver immédiatement le même feeling, la même confiance d’un coup. Surtout à ce niveau. »

Alors qu’on pensait que les doutes de Rossi durant la présaison étaient avant-tout un moyen de se préserver de la pression, n’étaient-ils pas finalement bien réels ?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires