Les duels avec Valentino Rossi manquent à Lorenzo



Jorge Lorenzo a partagé, durant trois saisons, le box Yamaha avec Valentino Rossi. De second, il est devenu premier pilote et, malgré les quelques belles dispositions montrées par Ben Spies, il a archi dominé son équipier.

Et pourtant, sauf gros problème du côté de Stoner, Lorenzo ne reconduira certainement pas son titre. La faute à une Yamaha en difficulté par rapport à ma Honda mais également à quelques erreurs que Lorenzo n’avaient pas commises la saison dernière.

« Cette saison est comme je l’avais imaginée à l’issue des essais hivernaux lors desquels nous avons rencontré quelques difficultés pour aller aussi vite que Stoner et Pedrosa. Cette année a été un calque plus ou moins exacte des tests de la pré-saison. Quelque chose nous a manqué ! Une demi-seconde sur une piste, deux dixièmes sur une autre, mais sur d’autre encore, il ne nous manquait rien et nous avons réussi à gagner. Certainement lors de 80 pourcent des courses, la moto n’a pas été assez compétitive. Je ne dis pas que c’est uniquement de la faute de Yamaha, les résultats se font avec la moto et le pilote et j’ai aussi commis des erreurs dans certaines courses où je pouvais gagner, comme à Silverstone, où je suis tombé ».

On a beaucoup parlé du mur séparant les stands des pilotes Yamaha, souvent sous forme de reproche envers l’Italien d’ailleurs, mais pourtant, en dépit du départ de Valentino Rossi, le mur n’a pas bougé de place.

Jorge Lorenzo « Je m’entends bien avec Spies et quand un des deux à un problème il regarde la télémétrie de l’autre. Mais le mur entre les deux box est encore là cette saison, mais si l’année dernière il était là à 100%, aujourd’hui il n’y est plus qu’à 80% ».

Et pourtant, si l’ambiance entre les pilotes en 2010 n’était pas au beau fixe, les duels avec Rossi manquent à l’Espagnol : « Les courses contre Valentino, quand nous étions sur la même moto et que nous luttions pour la victoire ont toutes été belles, même si je n’en ai pas gagné une seule. C’est un très grand attaquant et je voudrais, si nous en avons encore un jour la possibilité, être en mesure de le battre à armes égales. Ces courses étaient certainement plus belles que celles de cette année remportées par un pilote échappé. Celle dont je me rappelle avec le plus de plaisir, c’est Barcelone en 2009 ».

Si les échos des tests menés ce jeudi par Rossi à Jerez s’avèrent être réalité, nous pourrions peut-être retrouver quelques duels somptueux comme ceux qui ont opposé Valentino Rossi à Jorge Lorenzo. Et avouons-le, ça ne serait pas pour nous déplaire…Stay tuned !

Retrouvez l’audio de cette interview de Jorge Lorenzo sur le site de nos excellents confrères de GPone.com en cliquant ici.

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de