Xavier Simeon est déçu mais reste confiant



Ce week-end, Xavier Simeon a progressé à chaque séance mais une fois arrivé en qualifications, il n’a pas su trouver les trois ou quatre dixièmes qui lui auraient permis de se placer dans le top 10 escompté.

Toutefois, comme il nous le faisait comprendre après sa qualification, clôturée en 19ème position, regarder derrière ne sert à rien et ce dont il a le plus besoin, c’est de trouver, lors du warm-up, des améliorations sur son set-up qui lui permettront de se rapprocher du rythme des meilleurs.  

« Ce matin, on a vu qu’on avait fait un grand pas en avant par rapport à hier et j’étais vraiment satisfait des progrès réalisés. J’étais impatient d’arriver à cette qualification. Evidemment, j’espérais mieux mais voilà, la position est comme elle est. J’ai un bon rythme, en 47.8, mais j’ai roulé seul pendant toute la séance et je n’ai jamais réussi à aller chercher les quelques dixièmes suivants. Et puis, dans le dernier tour, j’ai amélioré lors des deux premiers partiels, et malheureusement, je suis tombé en panne d’essence pour les deux derniers. Attention, loin de moi l’idée de vouloir incriminer l’équipe car les erreurs ça peut arriver et puis, peut-être que si de mon côté, je m’y étais mis plus vite, ça ne serait jamais arrivé.

Sans ça, je pense que je pouvais me placer dans le top10 et les choses auraient été radicalement différentes. Je suis un peu déçu mais bon, ce n’est pas la fin du monde. Mis à part Espargaro et les deux ou trois premiers, les autres pilotes tournent dans des rythmes similaires au mien.

Demain, lors du warm-up, on travaillera encore sur le set-up de la moto, histoire d’essayer de trouver les 3 ou 4 dixièmes qui me manquent encore pour pouvoir viser le top10 et même mieux ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de