Giancarlo Polita : « la moto était tout pour Alessia »



Samedi, alors que nous étions concentrés sur le Grand Prix de Catalogne, une terrible nouvelle nous arrivait depuis l’Italie : Alessia Polita, la jeune italienne engagée dans le Championnat d’Italie de vitesse, venait de chuter à Misano et on craignait une paralysie des membres inférieurs.

Malheureusement, le lendemain, le verdict tombait et il était sans appel puisque victime d’une fracture de la douzième vertèbre dorsale et d’une lésion de la moelle épinière, Alessia Polita ne marchera plus jamais.

Son papa, présent à la course, a vu l’accident et a directement volé à son secours. Il a raconté la scène à la Gazzetta dello Sport. « J’ai vu Alessia couper tout droit au virage 16 avant la dernière ligne droite. J’ai couru avec les sauveteurs. Elle était consciente. Elle m’a dit qu’elle allait bien, mais qu’elle ne pouvait pas bouger les jambes. Elle a expliqué que la moto avait eu un problème mécanique ».

Confirmé par les médecins, le verdict ne laissait aucun espoir à la jeune fille et à sa famille qui pourtant, n’a pas l’intention de se laisser abattre. « Les médecins ne nous ont pas laissé d’espoirs et elle a déjà tout compris, bien qu’elle ne découvrira la vérité que dans les prochains jours. C’est triste mais il faut s’y habituer. Alessia restera à l’hôpital pendant dix jours. Ensuite, elle ira dans un centre de réadaptation. Pour elle, la moto était tout. Elle avait beaucoup de talent et d’ambition pour faire jeu égal avec les hommes ».

Une fois encore, nous ne pouvons que souhaiter tout le courage du monde à cette famille durement touchée par le destin. Et puis, si vous aussi, vous désirez laisser un petit message à Alessia sur sa page Facebook, c’est par ici.

Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de