Paul Bird est intéressé par le moteur Ducati



En 2012, pour sa première saison en MotoGP, Paul Bird choisissait le package Aprilia pour son pilote qui, à l’époque, était James Ellison.

Cette saison, changement de direction pour le manager anglais qui a décidé d’aligner deux pilotes dont un, Yonny Hernandez, continue à rouler sur l’ART tandis que l’autre, Michael Laverty, roule avec le moteur Aprilia mais avec un châssis maison.

Et Paul Bird  n’en est pas peu fier de ce châssis : « Quand des gens comme Jeremy Burgess viennent vers vous et vous disent que vous avez une belle moto, c’est que vous ne faites pas du mauvais travail. Les designers du HRC ont dit que le châssis était fantastique ».

Toutefois, si le châssis lui donne satisfaction, Paul Bird en attend un peu plus de son moteur car la saison prochaine, Aprilia sera confrontée à la ‘Production Racer’ de Honda ainqi qu’au moteur Yamaha.

« Il y a des décisions importantes à prendre, en particulier pour les moteurs. Il semble que la claiming rule soit arrivée à son terme et donc, Aprilia va devoir faire évoluer ses moteurs. Ils devront les améliorer s’ils veulent  nous garder comme client ».

En attendant, Bird a entamé les discussions avec tout le monde, que ce soit Honda, Yamaha et même Ducati.

« Nous avons jeté un œil sur les moteurs Yamaha et la moto de production Honda. Nous allons aussi commencer à parler avec Ducati. Ils construisent des MotoGP et les moteurs sont assez rapides en ligne droite. Nous avons notre propre châssis pour rouler avec ».

Dans ce dernier cas, le comble serait probablement que le châssis PBM soit plus efficace que celui de la Desmosedici (construit par Suter sur la Desmo laboratoire).

En tout cas, Paul Bird compte bien renforcer et pérenniser sa présence dans le paddock en alignant des meilleurs machines que celles actuelles.

Il faut dire que la décision de la Commission Grand Prix ne lui laisse pas beaucoup le choix puisqu’« en 2015, les équipes des 22 pilotes les mieux classés continueront de profiter de leurs avantages (500.000 euros), celles des 23ème et 24ème pilotes seulement de certains avantages et les teams moins bien classés n’auront aucune subvention » (lire ici).

Si on prend le classement actuel, Hernandez est 19ème, avec 6 points, tandis que Laverty est 21ème avec 3 points. Si à ce classement vous ajoutez deux Suzuki, les PBM ne seraient plus que 21ème et 23ème. Faites les comptes !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Source : crashnet

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires