CEV : Course noire pour les français à Albacete



La course se déroulait dans de bonnes conditions climatiques et ne comportait que deux francophones puisque Amaury Jakab, Christophe Rafael et Enzo Boulom n’ont pas réussi à se qualifier. Malheureusement pour les deux français qualifiés, Fabio Quartararo et Jules Danilo, la course n’allait pas être facile.

Et le premier coup dur sera pour Jules Danilo qui partait de la 18ème place, puisqu’au moment du départ, il rencontrait un problème mécanique qui le contraindra à partir depuis la voie des stands.
Il effectuera néanmoins une très belle remontée puisqu’en partant dernier et après avoir remonté plus de quinze pilotes, il terminera à la vingt-et-unième position.

Pour les favoris, la course n’a pas été facile non plus. Et pourtant elle commençait bien pour Luca Amato puisqu’il réalisait le hole-shot et avait déjà plus de trois secondes d’avance après quatre tours. Malheureusement il chutera dans le tour suivant, en imitant Adrian Martin qui commettait la même erreur et dans le même virage quelques tours plus tôt. Les deux premiers pilotes sur la ligne de départ étaient donc au tapis après seulement cinq tours.

Pendant ce temps, Fabio Quartararo se battait dans le groupe pour la troisième place et après quelques tours, prenait la tête de celui-ci. Il parviendra même à créer un petit écart, suivi par Albert Arenas. A deux tours de la fin, alors qu’il était en quatrième place et à deux secondes du groupe de tête, le drapeau noir lui sera présenté. Fabio était alors disqualifié de la course.

Interrogé à la fin de la course, Fabio nous racontait : « Emilio Alzamora est allé porter réclamation au moment où j’étaisdevant ses deux pilotes parce que je passais de l’autre côté du vibreur dans la chicane. Quand il est revenu, ils m’ont présenté le drapeau noir. Nous avons fait appel. »

D’autant plus que Fabio fait une mauvaise opération au championnat, puisque dans le dernier tour Migno et Medina chutait alors qu’ils étaient respectivement second et troisième. Ces chutes permettaient à Schouten et Ramirez, les deux adversaires directs du jeune français pour la première place provisoire du championnat, de rejoindre Arenas sur le podium.

En attendant, sans grands espoirs, la décision finale de cette histoire, le Niçois se classe à la cinquième place du championnat alors que Jules Danilo est dix-huitième.

La prochaine course du championnat aura de nouveau lieu à Albacete, et se déroulera dans plus de deux mois, le 8 septembre.

Stay Tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires