[Communiqué de presse] Xavier Siméon au Pays du Soleil Levant pour la 14eme manche du Championnat du Monde Moto 2



Le Japon accueille la 14ème manche du Championnat du Monde Moto 2. Xavier Siméon découvrira à cette occasion les 4.801 mètres du circuit de Motegi. Le pilote RTL Sport aborde sans appréhension cette épreuve qui a suscité beaucoup de méfiance de la part de nombreux concurrents suite aux conséquences des incidents survenus à la centrale atomique de Fukushima.

Le Grand Prix du Japon avait été initialement programmé en début de saison mais le tragique tremblement de terre du 11 mars 2011 en a provoqué le report. Pire, l’explosion de trois réacteurs sur six de la centrale atomique de Fukushima Daiichi survenu peu après a jeté le trouble dans les esprits de nombreux pilotes, soucieux de ne pas s’exposer à un taux de radiation anormalement élevé. Le Twin Ring de Motegi n’est en effet distant de Fukushima que de 130 km. Il aura fallu un rapport commandité par la FIM auprès d’un organisme indépendant pour rassurer chacun sur le niveau de radiation qualifié au terme de l’étude de « négligeable ».

« Je ne suis pas du tout inquiet » confie Xavier Siméon. « Je n’imagine pas que l’on nous fasse courir une épreuve dans un environnement qui présenterait le moindre problème. Je n’ai aucune anxiété par rapport à un quelconque risque d’irradiation par l’air ambiant ou par la nourriture. Je me rends à Motegi en toute confiance ».

À l’entame de la tournée Japon-Australie-Malaisie, le pilote RTL Sport analyse son pilotage : « Depuis le début de la saison, ma façon de piloter a complètement changé. Je pilote plus avec le haut du corps, ma position sur la moto a changé aussi pour mieux m’adapter aux exigences de la Moto 2. Je sais que je peux encore grappiller quelques centièmes sur les phases de freinage et de ré-accélération. J’y travaille ! ».

Tant pour les essais que pour la course, les pilotes garderont un œil sur le ciel et sur les données météorologiques. Une fine pluie est en effet annoncée sur Motegi durant tout le week-end, avec en prime des températures qui baisseront au fil des jours.

Aux avant-postes, le duel entre Marquez et Bradl – que seuls six petits points séparent – promet d’être somptueux, arbitré par une meute d’outsiders désireux de conquérir une place sur le podium.

Décalage horaire oblige, les lèves tôt pourront suivre les premiers essais vendredi matin à 4h10’ en direct sur le site www.rtl.be/sport.

Xavier Simeon Info Team

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de