Jorge Lorenzo : « j’hésitais entre abandonner ou continuer »



Jorge Lorenzo va donc finalement disputer le Grand Prix des Pays Bas, moins de 48 heures après s’être fait opérer pour une fracture de la clavicule. Une prouesse dont seul les pilotes sont capables !

L’Espagnol, qui a déjà disputé le warm-up, a souffert au guidon de sa M1 et avec 26 tours à effectuer, la mission s’annonce compliquée tant la douleur est grande.

Il faut dire qu’avec une plaque et huit vis dans la clavicule, il était assez difficile de s’imaginer que la douleur puisse être supportable. 

« Eh bien, finalement, nous sommes ici, pour la course. Lors des premiers tours du warm-up j’ai ressenti beaucoup de douleur, surtout lorsque la moto accélère et que je dois la tenir fermement. J’hésitais entre abandonner ou continuer, mais heureusement, j’ai continué et la douleur a diminué au fil des tours. J’ai pris l’habitude de positionner mon corps sur la moto pour éviter la douleur. Le problème ce sera pendant la course lorsque je dois rattraper sur les freins parce que je ne peux pas beaucoup forcer avec l’épaule. J’ai un bon rythme et je me sens beaucoup mieux dans les virages, mais évidemment, c’est moins bien que le jeudi. Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de rouler. Terminer la course serait une petite victoire pour moi, mais je voudrais prendre au moins cinq points ou plus. En prendre moins, ce ne serait pas génial après avoir souffert autant. En fin de course, nous verrons si ça valait le coup. Je suis fier de moi-même pour les efforts fournis pendant ces deux journées difficiles et aussi de mon équipe pour leur soutien ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de