Assen : troisième victoire d’affilée pour Salom. Masbou magnifique neuvième !



C’est parfois difficile de comprendre pourquoi certaines personnes considèrent que l’ennemi de Luis Salom est son impulsivité.

En effet, si, comme tous les pilotes de son âge, il a déjà été l’auteur de quelques excès, il reste que depuis la saison dernière, l’Espagnol a démontré à suffisance sa capacité à contrôler et à gérer une course.

Et aujourd’hui, on peut de nouveau dire que c’est avec une vraie maîtrise qu’il s’est imposé aux Pays Bas.

Second à deux tours de l’arrivée et quelque peu distancé par Viñales dans les trois premiers secteurs, c‘est au prix d’un freinage stupéfiant qu’il prenait le leadership à un tour de la fin. Mais Viñales ne se laissait pas faire et il le lui reprenait en le doublant au bout de la ligne droite.

Salom venait de montrer où il était fort et il n’hésitait pas à le montrer une seconde fois, au même endroit pour s’emparer de sa troisième victoire consécutive.

Salom était de nouveau le plus fort mais s’est bien gardé de le montrer jusqu’à deux boucles de l’arrivée. Comme diraient nos amis anglophones, « just brilliant » !

Derrière, en revanche, on n’a pas joué la carte de la discrétion puisque Viñales (2nd) et Rins (3ème) prenait chacun une partie de la course à leur compte. La première pour Rins qui aura mené jusqu’à 7 tours de l’arrivée avant de se faire rejoindre par Marquez (5ème), son équipier et la seconde pour Viñales qui, comme rappelé ci-dessus, a fini par subir la loi de Salom.

En quatrième position, on retrouve un étincelant Miguel Oliveira qui, une fois encore, aura souffert de son déficit moteur mais bénéficié de son excellent châssis Mahindra (Suter). Lorsqu’on trouvera quelques petits chevaux en plus sur ce moteur, il ne fait aucun doute que ce jeune talent jouera la victoire et ce jour-là, Rins, Salom et Viñales auront bien du souci à se faire.

Alexis Masbou et sa FTR Honda ne sont pas à la hauteur des KTM, ni même des Mahindra, mais une fois de plus, le Français réalise une course solide et clôture sur une excellente neuvième position. Le Français se rapproche du top5 et sans en faire des tonnes, réalise une sacrée campagne 2013.

Alan Techer s’est battu pour les points jusqu’au dernier tour mais clôture malheureusement en dix-huitième position.

Livio Loi, quant à lui, aura disputé une course très difficile puisqu’après s’être qualifié en seizième position, le Belge n’a pu faire mieux qu’une 23ème place.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur twitter 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de