Assen : Valentino Rossi tient enfin sa victoire et donne un coup de pouce à Lorenzo



Le 10 octobre 2010, Valentino Rossi s’imposait pour la 46ème fois sous les couleurs d’Iwata. A l’époque, il était à la veille de l’expérience la plus douloureuse de sa carrière.

En effet, pendant deux longues saisons, celui qu’on surnomme le ‘Dottore’ allait arrêter d’opérer au guidon d’une Ducati dont il ne trouvait jamais les clés.

De retour chez Yamaha et sur le podium, au Qatar, Rossi baissait ensuite pavillon jusqu’à ce fameux test en Aragon, il y a deux semaines, où il se réjouissait d’avoir enfin solutionné ses soucis au freinage avec le plein d’essence.

Hier encore, après la qualification, il déclarait être satisfait de sa vitesse, de son rythme et de sa performance et aujourd’hui, il alliait le geste à la parole pour s’emparer de sa 47ème victoire pour Yamaha, sa 80ème en catégorie reine et sa 106ème toutes catégories confondues.

En s’imposant, Rossi offre également un sérieux coup de pouce à son équipier, Jorge Lorenzo, auteur d’une héroïque cinquième place après avoir été opéré à la clavicule 36 heures plus tôt.

Derrière, Dani Pedrosa, auteur du meilleur départ, a progressivement perdu pied face aux attaques de Rossi d’abord, de Marquez ensuite et de Crutchlow enfin. Il termine quatrième et réalise la mauvaise opération du week-end puisqu’il ne prend que deux points à un Lorenzo plus que diminué.

Marc Marquez, après une entame de course prudente, s’est accroché à sa seconde position et c’est finalement Crutchlow, auteur d’un mauvais départ, qui arrache la troisième position.

Le Britannique, sans son erreur de fin de Grand Prix, aurait même pu prétendre à la seconde position mais, quoi qu’il en soit, le pilote privé arrache un troisième podium d’une saison où il est en train de se révéler.

Derrière ces 5 galactiques, on retrouve Stefan Bradl qui n’aura pas été en mesure de suivre le rythme des leaders. Il termine à 27 secondes.

Alvaro Bautista est septième avec 31 secondes de retard sur Rossi mais avec simplement 9 dixièmes d’avance sur Espargaro et deux secondes sur Bradley Smith. C’est donc une nouvelle sacrée performance de la part du pilote Aspar qui, plus que jamais, mérite une moto à la hauteur de son talent.

Par contre, du côté de Borgo Panigale, c’est une nouvelle déception puisque Dovizioso est dixième (+33.801), Hayden onzième (+34.371) et que Iannone et Pirro sont treizième et quatorzième à plus d’une minute.

Rossi s’impose donc et confirme les progrès effectués sur le set-up de sa machine. Reste à voir s’il confirmera ce retour aux avant-postes en Allemagne, dans deux semaines.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires