Lorenzo : “les vrais héros sont ceux qui travaillent dur pour boucler chaque fin de mois, pas moi »



Jeudi, en début d’après-midi, Jorge Lorenzo chutait lourdement et se fracturait la clavicule gauche.

Opéré le même jour à Barcelone, l’Espagnol, dont on pensait qu’il venait de perdre ses espoirs de titre, revenait hier, vendredi, à Assen avec la ferme intention de tenter de disputer le Grand Prix des Pays Bas.

Et ce matin, il conjuguait volonté et réalité en roulant le warm-up. Malgré une douleur à la limite de l’insoutenable, le Champion du Monde en titre décidait pourtant de s’aligner au départ de la course et bien lui en a pris !

En effet, avec sa cinquième place, conjuguée à la quatrième de Pedrosa, il ne perd finalement que deux points sur le leader du Championnat et reste plus que jamais un des prétendants à la couronne 2013.

« Il aurait été impossible de croire, quelques minutes après mon accident, que ce qui est arrivé aujourd’hui aurait pu se produire. Nous avons bien fait de réaliser l’opération le jour même car si j’avais attendu le vendredi, les médecins ne m’auraient pas laissé rouler. Nous avons disputé la course aujourd’hui et j’ai été très bon dans les premiers tours parce que dépasser des pilotes au freinage, avec une clavicule dans cet état, était vraiment difficile. Je me sentais très bien physiquement au début de la course, mais après sept tours la situation s’est dégradée. Ça devenait de plus en plus difficile de changer de direction, de freiner et d’accélérer, de sorte que je ne pouvais pas faire mieux que la cinquième position. Nous avons seulement perdu deux points sur Dani, qui reste en tête du championnat. Cette cinquième position est plus belle que n’importe laquelle de mes victoires. J’espère récupérer pour l’Allemagne, je ne serai pas à 100% mais j’espère être mieux qu’ici. La victoire de Valentino et la troisième de Crutchlow sont bonnes pour le championnat. J’aurais préféré que Cal termine devant Marc, mais les choses ne peuvent pas toujours être parfaites! Je suis heureux pour Valentino car plus de deux ans sans victoire, ça a été difficile pour lui, donc je suis content pour mon partenaire de box. Après Aragon Je pense qu’il a apporté quelques améliorations et il a su tirer profit de cette opportunité. Nous verrons ce qui se passera au Sachsenring où l’an dernier, nous avions rencontré quelques problèmes et où les Honda étaient très fortes, mais je pense que si je peux améliorer ma condition physique, je ne peux être que plus compétitif par rapport à cette course ».

L’Espagnol a, comme tous les pilotes, un certain égo mais pourtant, si depuis hier, les superlatifs n’ont cessé d’être associés à son nom, à l’issue de la course, il refusait toutefois celui de héros : « les héros ce sont ceux qui travaillent dur, juste pour rallier la fin du mois. C’est mon métier, je suis payé pour faire ces choses ». Classe !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires