Luis Salom : « chaque jour je suis plus heureux d’être chez Ajo »



Lorsqu’il décidait de signer un contrat avec Aki Ajo, Luis Salom savait qu’il allait reprendre la selle de Sandro Cortese, le Champion du Monde en titre et la pression qui ne pouvait que l’accompagner.

Mais alors que certains prétendent que les nerfs du garçon sont son plus gros point faible, Salom démontre, depuis plusieurs courses, une maîtrise incroyable.

Hier, il s’est imposé pour la troisième fois consécutive après ses succès du Mugello et de la Catalogne et s’impose de plus en plus comme le super favori d’une catégorie qui avec Rins et Viñales, n’en manque décidément pas.  

« Avant la course, j’avais un sentiment un peu étrange. Bien que nous ayons été rapides avant la course, nous avons rencontré un problème en qualification et lors du warm-up, la piste était vraiment mauvaise pour nous. Il y avait beaucoup de trafic et je n’ai pas pu accomplir un bon dernier tour. Cependant, avant la course, j’étais calme, comme d’habitude. Je pense que nous avons fait une petite erreur sur le set-up de la moto. Il faisait très venteux et donc, il fallait ouvrir les gaz plus tôt, sinon je n’aurais pas pu accélérer. J’ai pu rectifier l’erreur que j’ai faite l’année dernière dans le dernier virage et à la fin, tout s’est bien passé. Je pense aussi que nous avons fait un bon travail avec l’équipe. Je tiens à remercier Red Bull, Air Asia, KTM et Aki Ajo pour tout le travail qu’ils font pour moi, et surtout mes techniciens et mécaniciens, parce que chaque jour je suis plus heureux d’être ici »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments