Motegi, MotoGP, réactions : les choses se compliquent pour Jorge Lorenzo



Chez yamaha, ce n’est pas la fête! Lorenzo qui a pu amélioré son chrono de l’après-midi par rapport à celui de la séance matinale, se retrouve cinquième, bloqué par les quatre Honda d’usine.

Et de l’autre côté du box, ben Spies, malade, a dû se retirer de la seconde séance parce qu’il estimait que sa présence en piste était dangereuse pour les autres pilotes.

Du coup, les ambitions de sacre prennent un sacré coup au moral, mais il en faut cependant plus pour décourager un Lorenzo qui, si les choses continuent de la sorte, n’aura certainement que sa volonté à opposer à Casey Stoner.

Jorge Lorenzo : « Nous avons amélioré notre chrono entre le matin et l’après-midi mais pas en suffisance, la concurrence est très forte ici. Nous allons avoir du mal à nous battre pour le podium ou pour la victoire. Nous essayons plusieurs choses sur la moto, pour améliorer la stabilité au freinage et dans les virages. Nous avons trouvé de petites choses mais nous devons faire beaucoup plus ! Nous sommes cinquièmes aujourd’hui et ça aurait pu être encore pire ! ».

Ben Spies : « C’est un très mauvais début de week-end, je ne me souviens pas avoir été aussi malade en venant ici, on a même failli me refuser l’accès à l’avion. Je retrouve mes forces petit à petit grâce aux gars de la Clinica mobile mais je n’étais pas assez fort pour piloter correctement cet après-midi. Mon champ de vision commençait à rétrécir en ligne droite et je sentais que ça pouvait être dangereux. Je vais travailler avec la Clinica aujourd’hui et demain afin de m’assurer d’être en meilleure forme pour les qualifications et pour la course.»

Stay tuned !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de