Jordi Torres s’offre du rêve au Sachsenring !



Jordi Torres, triple champion d’Espagne, en est à sa première saison en tant que titulaire et après un début de saison où il aura pris le temps de progresser, c’est en Allemagne qu’il vient de s’offrir sa première victoire au plus haut niveau.

On a senti le pilote Aspar extrêmement à l’aise derrière Pol Espargaro qui avait pourtant pris le meilleur départ.

C’est à 11 boucles de l’arrivée que Torres portait une attaque imparable à l’avant dernier virage et qu’il filait vers une victoire qui vient couronner un week-end remarquable.

Soulignons tout de même l’excellent esprit qui règne dans cette équipe puisque Nico Terol, son équipier, qui avait abandonné quelques tours plus tôt sur casse moteur, venait l’accueillir au parc fermé pour le féliciter. Très belle image !

C’est donc la seconde victoire de l’écurie de Jorge Martinez qui, plus que jamais, porte haut les couleurs de Suter.

Derrière, avec la course compliquée de Scott Redding, Pol Espargaro avait l’occasion de reprendre un grand nombre de points à son adversaire pour le titre mais avec des pneus à l’agonie, l’Espagnol se faisait également doubler par Simone Corsi dans la dernière boucle et devait se contenter de la troisième position.

La quatrième place revient à Julian Simon tandis que la cinquième, un temps occupée par Redding, est finalement revenue à Alex de Angelis qui devance Tom Lüthi.

Il n’y aura donc pas eu de miracle pour Scott Redding qui termine à une décevante septième position mais qui, au final, ne limite pas trop mal les dégâts puisqu’il ne perd que 7 points sur Espargaro.

Derrière Redding, on retrouve Anthony West et Xavier Simeon.

Le Belge, qui s’élançait de la pole position aura donc souffert en course après avoir chuté, ce matin, au warm-up et s’être légèrement blessé.

C’est Dominique Aegerter qui, après un week-end compliqué, clôture le top10.

Johann  Zarco avait bien débuté son week-end mais malheureusement, il ne le clôture pas de la meilleure manière puisqu’il termine douzième. Louis Rossi est vingt-deuxième tandis que Mike Di Meglio, qui a connu un week-end cauchemardesque, clôture à la vingt-cinquième place.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter         

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de