Début difficile pour le Team Marc VDS Racing



Le championnat du monde Moto2 n’a pas démarré au mieux pour le team Marc VDS Racing, ce soir, au Qatar.

Les débuts de Mika Kallio dans la très compétitive catégorie Moto2 ont été une rude affaire, le pilote finlandais ralliant l’arrivée du circuit de Losail en 20e position. Scott Redding a quant à lui ruiné ses espoirs de succès en chutant dès le second tour alors qu’il tentait de rentrer dans le top 10. Le pilote britannique a néanmoins réussi à repartir pour se classer 31e.

Après avoir travaillé tout au long des essais et de la qualification pour améliorer sa confiance dans le train avant de sa Suter MMXI, Kallio s’est retrouvé engagé dans une bagarre pour la 17e place à cinq pilotes, dont le champion du monde Supersport Kenan Sofuoglu et l’ancien champion du monde 125 Mike Di Meglio.

Après avoir un peu trop poussé pour améliorer sa position sur la seconde partie de la course, le pilote finlandais a rencontré un problème de vibration du train avant qui l’a empêché de doubler Mike Di Meglio dans le dernier tour.

Redding, qui pensait pouvoir finir sur le podium malgré sa dixième place sur la grille de départ, a commencé par perdre quatre positions dans le premier tour. Parvenant assez vite à revenir sur le top 10, le pilote britannique de 18 ans a malheureusement perdu l’avant de sa moto au deuxième, dans le deuxième virage du circuit.

Déterminé à se faire pardonner son erreur, Redding est remonté sur sa Suter MMXI pour terminer la course, malgré un repose-pied gauche cassé. Le pilote Marc VDS Racing a rallié l’arrivée pour recueillir un maximum d’informations en vue de rebondir dès la prochain course qui se déroulera le 3 avril à Jerez.

Mika Kallio #36 : 20e

« J’espère finir beaucoup plus près des points car j’avais un meilleur feeling avec la moto durant la course. Ce n’est pas que nous avions fait un énorme pas en avant lors du warm up hier soir, mais avec des réglages de suspensions plus durs, j’avais un meilleur feeling en entrée de virages. Le problème, c’est que je n’ai pas vraiment bien avec aucun des deux pneus que j’avais à ma disposition, ce qui avait déjà été le cas lors des tests à Jerez. C’est peut-être pour cela que je n’ai pas été plus vite ici. Durant les huit premiers tours, j’ai réussi à refaire mon retard sur plusieurs pilotes et la bataille était sympa. Mais dès que j’ai été avec eux, j’ai commencé à avoir des problèmes de drible de l’avant. C’est pour cela que je n’ai pas réussi à rester au contact du groupe qui se disputait la 15e place. L’écart sur les premiers est trop important et nous devons faire beaucoup mieux pour la prochaine course à Jerez. J’ai fait de bons essais là-bas, et nous allons encore travailler pour améliorer nos réglages et faire une meilleure course. »

Scott Redding #45 : 31e

« Je suis vraiment déçu, ça n’était pas comme cela que je rêvais d’attaquer la saison. Le nouveau châssis que nous utilisons cette année a bien amélioré la motricité, mais je n’ai pas encore trouvé un bon feeling de l’avant. Il demeure assez imprévisible et je ne sais jamais quand je vais avoir un problème. L’avant a décroché sans prévenir dans le virage numéro 2. J’ai essayé de rattraper la moto avec mon coude, mais en vain. Trop tard, je suis tombé. J’ai cassé un repode-pied et tordu un guidon, mais j’ai quand même décidé de continuer pour toute l’équipe Marc VDS Racing qui a fait un super boulot ce week-end. C’est toujours bien de commencer la saison sur un bon résultat pour gagner en confiance, mais je suis convaincu que nous serons en mesure de nous racheter à Jerez. J’ai fait des essais là-bas récemment, et j’espère y montrer de quoi je suis vraiment capable. »

Michael Bartholemy – Team Manager

« Nous sommes venus ici avec l’objectif de finir dans le top 10 avec Scott et dans le top 15 avec Mika. Les voir tous les deux terminer hors des points est une énorme déception. C’est rare de voir Scott commettre une erreur en début de course et il va nous falloir maintenant identifier les raisons de cette chute avant la prochaine course où nous savons qu’il est compétitif. Scott a bien fait de terminer la couse sans son repose-pied, car malgré cet handicap il a roulé plus vite que plusieurs pilotes qui terminent devant lui. Mika a participé à une belle bataille et nous pensions qu’il serait en mesure de finir dans les points. Mais comme aux essais il a eu du mal à conserver son rythme après sept ou huit tours. Il faut qu’on arrive à ce qu’il se sente plus à l’aise pour durer davantage à Jerez. »

Marc VDS info team

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de