Dani Pedrosa devrait rouler à Laguna Seca



Victime d’un violent high-side lors de la troisième séance d’essais libres du Grand Prix d’Allemagne, Dani Pedrosa s’occasionnait une petite fracture à la clavicule gauche ainsi qu’une commotion cérébrale.

Pas découragé, l’Espagnol revenait au circuit, après avoir été héliporté à l’hôpital de Chemnitz et annonçait son intention de disputer le warm-up du lendemain matin.

Pourtant, suite à une chute de sa pression artérielle consécutive à une injection « pain killer », il devait renoncer à l’échauffement matinal. Comme la situation n’évoluait pas, il était déclaré « Unfit to race » par le docteur Costa.

Toutefois, comme l’annonce son équipe, l’Espagnol fera le déplacement jusqu’à Laguna Seca et verra, une fois sur place, si oui ou non, il est en état de piloter.

Jorge Lorenzo, qui effectuera également le déplacement, et Dani Pedrosa, les deux anciens leaders du classement général, ont plus que probablement compris que le championnat avait pris une nouvelle tournure depuis dimanche et qu’il était important, pour eux, de marquer autant de points que possible, même s’ils ne peuvent pas jouer la victoire. On a vu ce que ça a donné pour le pilote Yamaha au Sachsenring !

Les pilotes moto sont certes des compétiteurs hors norme, dotés d’un mental exceptionnel, mais ils restent avant tout des hommes avec  un corps qui, comme pour tout un chacun, a ses propres limites.

Dès lors deux sentiments contradictoires s’entrecroisent, doit-on applaudir une telle témérité ou doit-on se demander si on n’a pas outrepassé la limite ?

Certes, on le sait, médiatiquement, financièrement et moralement, un championnat est important, mais que ce soit pour Lorenzo ou Pedrosa, ce n’est certainement pas le dernier.

Si les médecins autorisent un pilote à rouler, 36 heures après s’être fait opérer, n’est-ce pas créer un dangereux précédent ? N’est-ce pas normaliser une situation exceptionnelle ?

Les questions restent ouvertes et votre avis nous intéresse…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de