[Communiqué de presse] Bonne mise en route de Kallio au Japon



Mika Kallio a effectué une bonne mise en route pour le Grand Prix du Japon organisé ce week-end sur le circuit Twin-Ring de Motegi. Le pilote du Marc VDS Racing Team a ferraillé dans le top six durant les deux premières séances d’essais libres.

Kallio a terminé la journée sur une encourageante neuvième place, et profité au maximum des bonnes conditions atmosphériques pour travailler à la mise au point de sa Suter MMXI en prévision des 23 tours de course.

Collaborant au mieux avec l’équipe Marc VDS, Kallio a réussi à bien améliorer le comportement de sa Suter MMXI dans les épingles du circuit de 4,801 km pour terminer la journée avec un chrono de 1’53.604. Le pilote finlandais qui a amélioré de 0,7 seconde son rythme du matin ne termine qu’à 0,004 seconde de Marc Marquez, l’homme en forme du moment, et à 0,2 seconde de la quatrième place.

Scott Redding a dû pour sa part se contenter du quinzième temps à cause de problèmes de concentration dus au rhume qu’il a attrapé dans l’avion qui, en début de semaine, le conduisait de l’Europe au Japon.

Cette affection a perturbé son sommeil la nuit dernière, mais elle ne l’a pas empêché d’évaluer le châssis Suter MMXII 2012 dont dispose ce week-end le Marc VDS Racing Team.

Physiquement diminué et souffrant d’un manque de grip de l’arrière, Redding n’a pas été mesure d’apprécier les bénéfices de ce nouveau châssis. Le Britannique qui a signé son meilleur tour en 1’54.062 est néanmoins persuadé que ce châssis pourra lui apporter un meilleur feedback une fois qu’il aura en été en mesure d’améliorer ses réglages.

Mika Kallio #36 : 9e – 16 tours – 1’53.604

« Le week-end a commencé de manière positive puisque j’ai pu faire les deux séances dans le top dix en n’étant pas très loin des meilleurs. Ce qui est bien, c’est que j’en ai encore dans la manche. J’étais loin d’être à la limite aujourd’hui, et avec quelques ajustements sur la moto, je suis convaincu de pouvoir me battre pour une place sur l’une des premières lignes de la grille de départ. Nous avons récolté de bonnes informations aujourd’hui, mais il va falloir attendre de voir ce que nous réserve la météo pour demain. Certaines disent qu’il va pleuvoir cette nuit, ce qui devrait affecter le grip de la piste. La température devrait également se rafraîchir, ce qui va nous imposer quelques modifications au niveau des réglages. Même si ça n’est pas un gros problème, nous pouvons encore améliorer le comportement de la moto dans les petits virages. Il y a longtemps que je n’avais pas attaqué un week-end à ce niveau, et je suis confiant de pouvoir construire quelque chose à partir de là pour faire une belle course dimanche. »

Scott Redding #45 : 15e – 15 tours – 1’54.062

« Je ne me sentais pas bien du tout aujourd’hui. J’ai pris froid à cause de l’air conditionné dans l’avion. J’ai eu du mal à me concentrer. Je suis rentré plus tôt à la fin de la séance pensant avoir vu le drapeau à damiers alors que c’était le panneau signalant qu’il restait encore deux minutes d’essais. Je n’y étais pas vraiment… Je vais essayer de bien dormir cette nuit pour attaquer demain tous feux dehors. Je dois revenir aux avant-postes, là où j’ai figuré à l’occasion des trois dernières courses. C’est dommage que j’étais mal en point aujourd’hui car j’avais à essayer le châssis Suter 2012. Je n’ai pas pu faire de comparaison vraiment pertinente. La moto patinait beaucoup, mais je pense que c’était avant tout un problème de pneu. Avec un peu plus de temps pour régler ce châssis je suis certain de pouvoir en tirer un tout autre bénéfice. Je sais aujourd’hui que je peux aussi faire beaucoup mieux de mon côté. »

Trevor Morris – Chef Mécanicien de Mika Kallio

« C’est exactement le début de week-end que nous attendions de la part de Mika. Rouler dans le top dix et tout près du top six dès le premier jour est le meilleur moyen d’attaquer le Grand Prix plein de confiance. Nous n’avons pas vraiment modifié la moto depuis la dernière course au Motorland d’Aragon, et dès le premier tour il a eu un bon feeling qui lui a permis de se concentrer pour se mettre dans le rythme et en progressant au fil des tours. Il faut que l’on fasse tourner la moto un peu mieux, particulièrement dans les virages 9 et 10 où nous perdons pas mal de temps. Si la moto arrive à tourner un peu plus vite, cela lui permettra de ressortir plus tôt et d’accélérer plus fort à l’attaque des lignes droites. Mika a fini deux fois dans le top dix au cours des trois dernières courses, et compte tenu de notre niveau de performance d’aujourd’hui, ce sera notre objectif minimum pour dimanche. »

Marc VDS Racing Team Press Office

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de