Marquez : « je ne pensais pas que je m'adapterais aussi facilement »



Les plus audacieux de ses fans l’avaient rêvé, mais rares sont ceux qui pensaient réellement que Marquez s’imposerait à Laguna Seca, pour sa première apparition sur un circuit réputé être difficile à dompter.

Pourtant, dès vendredi, le phénomène espagnol prenait le commandement des opérations et s’il devait le céder en qualifications et au warm-up, ce n’était finalement qu’un petit contre temps dans  son ascension vers la plus haute marche du podium.

Marquez a une fois de plus marqué les esprits, pas seulement parce qu’il doublait Valentino Rossi là où, en 2008, ce dernier passait Stoner et marquait l’histoire mais aussi et surtout parce qu’une fois de plus, celui à qui on semblait promettre de grosses chutes en raison d’une fougue trop prononcée, faisait l’étalage de toute sa maturité en sachant attendre son heure.  

« Je suis très content parce que nous ne nous attendions pas à ce résultat pour notre première visite à Laguna Seca. Je ne pensais pas que je m’adapterais aussi facilement à un circuit aussi difficile, mais à dès la première journée d’essais, je me suis senti très à l’aise et j’ai rapidement trouvé les meilleures trajectoires. Aujourd’hui, j’étais un peu inquiet au début, avec le réservoir plein, car c’est facile de commettre une erreur, mais lorsque les pneus ont grimpé en température, j’ai été capable de maintenir le rythme des  essais. J’ai doublé Valentino presqu’au même endroit où en 2008, il avait doublé Casey même si son dépassement était plus spectaculaire! Plus tard, j’ai été en mesure de passer Stefan après l’avoir étudier pendant un certain nombre de tours, puis j’ai essayé de creuser l’écart pour remporter la course avec une marge confortable ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de