Rossi à Suppo : « avec Stoner vous m’avez cassé les c… et maintenant ?



Livio Suppo et Valentino Rossi n’ont jamais été de grands amis et il aurait été difficile d’en être autrement puisqu’avant de devenir Team Manager de Repsol Honda, l’Italien présidait aux destinées de Ducati en Grand Prix.

C’est sous sa direction qu’en 2007, Casey Stoner devenait champion du monde et c’est sous son impulsion encore que l’Australien rejoignait le HRC, en 2011.

C’était donc lui qui, en 2008, lors de l’épisode qui avait opposé Stoner à Rossi, dans le corkscrew, avait été pris dans la tourmente médiatique qui s’en était suivie.

Le hasard des choses fait donc que depuis hier et le dépassement de Marquez sur Rossi, dans le Corkscrew et en dehors de la piste, comme en 2008, il se retrouve dans la situation inverse à celle vécue au côté de Casey Stoner.

On se rappelle qu’à l’époque, Stoner et Suppo avait crié, à raison ou à tort, chacun se fera son opinion, au scandale et au dépassement illégal.

Alors évidemment, hier, Valentino Rossi, à qui il faut reconnaître un certain talent médiatique, profitait de la conférence de presse pour régler un vieux compte avec un de ses meilleurs ennemis.

« Je voudrais un peu parler du dépassement, surtout avec Livio Suppo », déclarait-il en riant. « Toi et Stoner, vous m’avez cassé les couilles pendant deux ou trois ans environ à propos de ce dépassement parce que j’avais coupé le virage. Alors, qu’est-ce que tu en dis aujourd’hui, Marc devait être disqualifié. »

Un peu déconcerté, Suppo, assis dans le public, répondait: « Je te remercie pour la question et je remercie Marc parce qu’après quelques années, il t’a rendu la pareille! »

Rossi terminait alors dans un éclat de rire avant d’ajouter, en bon perdant : « Non, je crois qu’en 2008 j’ai fait l’un des meilleurs dépassements – je veux dire, de l’histoire, peut-être – et aujourd’hui, Marc a fait la même chose. Vous savez, quand vous faites un dépassement comme celui-là, vous devez prendre un risque et peut-être que tout n’est pas toujours parfait pour les règles.

Je pense qu’il est juste de pouvoir faire ce genre de dépassement … Nous devons pouvoir le faire sans avoir de problème avec la Direction de Course ».

Voilà qui est dit…et puis, si vous, vous avez également envie de commenter ce dépassement, ou bien les propos de Rossi adressés à Lvio Suppo, veillez à le faire dans le respect de l’élementaire courtoisie. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : crashnet 

Photos : Jeremy Lescur

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de