Officiel : Casey Stoner mènera les tests pour Honda mais n’effectuera pas de wild card



MCN l’avait annoncé hier et nous vous avions relayé l’information selon laquelle Casey Stoner mènerait des tests pour le HRC, à Motegi, les 6 et 7 août prochains.

Il ne manquait plus que la confirmation officielle et c’est maintenant chose faite. Casey Stoner mènera des tests, pour Honda, sur la RC213V version 2014 (que Marquez et Pedrosa ont essayé en Aragon) ainsi que sur la Production Racer (la moto que Honda vendra à un million d’euros conformément aux accords passés entre les constructeurs et la Dorna pour remplacer progressivement les motos dites CRT)

Casey Stoner : «Ça fait presque 7 mois maintenant, depuis Valence et je suis toujours content de la décision que j’ai prise d’arrêter la compétition. Parfois, rouler sur ma RCV me manque et donc, je suis content que le HRC m’ait demandé de mener quelques essais à Motegi, cette année. Ça va me permettre de combler un manque: rouler sur une MotoGP. Je suis impatient de rouler et de voir dans quelle mesure la moto a changé depuis l’an dernier. Je tiens à remercier Honda pour cette opportunité »

Shuhei Nakamoto : «Nous sommes très heureux de voir Casey de retour sur une Honda! Il connaît très bien cette machine et je suis sûr qu’il peut aider nos ingénieurs et techniciens au niveau du développement de la RC213V. Nous allons aussi lui demander de tester la nouvelle Production Racer et de nous donner son feedback pour nous aider à produire la meilleure machine possible ».

Puisque le HRC a désormais confirmé que Casey Stoner n’effectuerait pas de wild-card, en 2013, on peut probablement tenter de trouver quelques raisons hypothétiques à ce test.

On pourrait tout d’abord penser qu’après que les pilotes officiels aient livré un sentiment mitigé quant à la version 2014 de leur machine, le HRC ait compris qu’il y a un urgent besoin de développement, surtout avec l’arrivée prochaine de la boîte ‘seamless ‘ de Yamaha (lire ici). En effet, si on en croit certains, cette boîte pourrait permettre à Yamaha de résorber une partie de son retard.

On pourrait également penser que le HRC, qui ne cesse jamais de rechercher l’innovation, ait besoin de l’avis d’un pilote rapide et que ce soit préférable que cet avis soit donné dans la plus totale discrétion (difficile, dans ce cas, de faire mieux qu’un test privé à Motegi !)

Dans ce cas, avec Pedrosa blessé et Marquez totalement concentré sur son championnat et la découverte du MotoGP, on peut aisément imaginer que personne chez Honda n’ait spécialement envie d’alourdir le programme des officiels.

On se souvient également qu’un jour, Andrea Dovizioso avait déclaré que c’était lui qui avait mené le développement des motos de Tokyo et que c’était systématiquement vers lui que se tournait le HRC pour mener les tests comparatifs. Avec un Marquez encore un peu jeune et un Pedrosa qui, si on en croit Dovizioso, ne serait pas le meilleur pilote de développement du monde, la tentation était peut être grande de confier la machine à celui qu’on a très faussement présenté comme un mauvais metteur au point.

En effet, on sait maintenant que son rôle, ainsi que celui de Cristian Gabbarini, son chef mécanicien, n’a pas été minime chez Ducati qui, rappelons-le, depuis leur départ, n’a plus gagné une seule course. On sait également qu’il ne lui faut pas 10 tours pour être rapide alors que rêver de plus pour des ingénieurs.

Pour en finir avec le test de la version 2014 de la RCV, on peut aussi imaginer que Stoner soit tout simplement en train de préparer son retour à la compétition pour 2014. Finalement, c’est peut-être pour ça qu’on n’a pas encore prolongé le contrat de Stefan Bradl.    

Enfin, ce qui nous interpelle, c’est cette volonté de lui faire tester la Production Racer. En effet, samedi, lorsque nous vous relations l’information selon laquelle Yamaha fournirait, en 2014, non plus seulement son moteur à Forward mais que le package comprendrait également un châssis et un bras oscillant, on se posait la question de savoir si la guerre à la « Compé-client » (équipée de l’ECU standard fourni pas la Dorna) n’était pas lancée (lire ici).

En effet, on se souvenait des mots d’Hervé Poncharal, à GPOne, lorsqu’il estimait que ces machines représentaient l’avenir de la catégorie et que les prototypes des constructeurs, équipés de leur propre électronique, finiraient par disparaître.

Si tel est le cas et que la guerre est réellement lancée, on peut d’ores et déjà estimer que Honda disposent de quelques coups d’avance !  

L’espace commentaire est ouvert et à vous, toutefois, comme toujours, nous vous remercions à l’avance de le remplir avec la plus élémentaire courtoisie.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter          

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de