Aspar préfère Aprilia mais pense à Honda



Ca fait déjà quelques semaines qu’on peut entendre qu’Aspar et Aprilia discutent de l’avenir mais pourtant, pas de fumée blanche.

Et pour cause, Gino Borsoi, le team manager italien de l’écurie espagnole, qui n’a pas l’intention de s’engager sans savoir dans quelle mesure Aprilia améliorera son futur package, a temporairement bloqué les négociations.

Le constructeur de Noale doit encore décidé s’il profitera, ou pas, de l’offre faite par l’association des constructeurs qui, comme incitant à son retour, lui a proposé, pour la première année, de pouvoir utiliser 9 moteurs au lieu de 5 et 22 litres d’essence au lieu de 20.

En attendant, comme il l’a déclaré à MCN, Gino Borsoi ne veut pas fermer la porte à Honda et à sa future RC213V ‘Production Racer’.

« Ce que nous avons avec Aprilia, c’est une bonne moto et deux ans d’expérience. Nous comprenons cette moto et ce serait difficile de jeter tout ça pour commencer avec quelque chose de nouveau comme Honda. Ça dépend beaucoup d’Aprilia. S’ils veulent venir en tant qu’usine, en MotoGP, ce serait la meilleure solution pour nous.

Mais si Aprilia reste comme maintenant, avec une CRT, alors ce serait logique d’examiner l’option Honda ».

Après avoir été pressentie pour servir de plateforme à Suzuki (avant que l’idée ne soit abandonnée par la Dorna), être désirée par Honda et être liée avec Aprilia, on peut dire que la structure de Jorge Martinez Aspar est une des équipes les plus désirées du plateau.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de