Valentino Rossi : « la M1 est ma moto »



Après avoir conquis quatre titres de Champion du Monde au guidon de la M1, Valentino Rossi, vexé par l’arrivée et la montée en puissance de Jorge Lorenzo, décidait, en 2010, de quitter la marque aux diapasons pour rejoindre Ducati.

Pendant deux saisons (2011 et 2012), il allait alors se heurter à la Desmosedici sans jamais pouvoir la dompter. Pourtant, selon lui, comme il l’a déclaré à speedweek, l’erreur ne fut pas d’opter pour Borgo Panigale mais bien d’imposer à Yamaha de choisir entre lui et Lorenzo.

« C’était une grosse erreur. Peut-être que le point positif, c’est d’avoir vécu l’aventure avec Ducati. Là où je me suis trompé, c’est quand j’ai dit à Yamaha que c’était Jorge ou moi. Au début, je ne comprenais pas pourquoi Yamaha avait mis Lorenzo dans mon équipe. Mais au fil des ans, j’ai réalisé que Yamaha avait raison. Ils devaient penser à l’avenir. Et puis j’ai rencontré d’autres problèmes, comme la retraite de Furusawa, c’était mon ami et je ne savais pas si Yamaha, sans Furusawa, allait continuer à me traiter de la même façon. Aujourd’hui, je sais que je me suis inquiété pour rien. Yamaha continue à me traiter comme lors de mes meilleures années ».

Rossi dispose encore d’un contrat pour la saison prochaine mais, avec l’engagement présumé de Pol Espargaro, s’il manifeste la volonté de continuer au-delà de 2014, rien, à l’heure actuelle, ne peut garantir qu’il sera encore en mesure de conserver sa place dans l’écurie factory d’Iwata.

Dès lors, le raccourci le menant chez Suzuki, où son ami et homme de main, Davide Brivio, officie en tant que team manager, était plutôt facile. Toutefois, on sent que cette option ne fait pas partie du plan idéal de l’Italien.

«Pour moi, Yamaha est mon équipe! Et plus important encore, la M1 est ma moto. Tant que je serai compétitif et que je pourrai lutter pour le podium, je continuerai avec Yamaha ». 

C’est donc ce que Rossi déclare le 30 juillet 2013, nous verrons si tel est toujours le cas le 30 juillet 2014. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Source : Speedweek via motocuatro

Photo : Lionel Nolette ©

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de