La nouvelle boîte de Rossi et Lorenzo, c’est bien mais pas encore assez



La seconde journée des essais privés de Yamaha à Brno s’est achevée et si officiellement, nous n’avons reçu aucune nouvelle de la part d’Iwata, elles nous sont arrivées par l’effet conjugué de Pavel, gérant du site tchèque des fans de Valentino Rossi et présent sur place et du toujours excellent David Emmett de Motomatters.

Si le premier cité nous apprend, aujourd’hui, que Jorge Lorenzo a amélioré son chrono et que Valentino Rossi semble avoir cassé une boite de vitesses, il a surtout permis au second, grâce à l’audio de ses vidéos, d’analyser la vitesse du changement de rapport de la M1 équipée de sa boîte seamless.

C’est, bien entendu, la principale information à retirer d’un test qui, au final, n’était destiné qu’à ça.

Nous retiendrons donc d’abord le fait que la fiabilité n’est pas encore au rendez-vous puisque Rossi en a cassé une et ensuite, grâce à David, nous savons que cette évolution permettra à Yamaha de gagner 22 millièmes de seconde à chaque changement de rapport comparé à son ancienne boîte.  

Ainsi, chaque changement prendrait 16 millièmes de seconde alors qu’avec la boîte classique et son quickshifter, monter ou rétrograder prenait 38 millièmes de seconde.

Toutefois, et l’information vaut le détour, David nous apprend également que le changement de vitesse, chez Honda, ne prend que 9 millièmes de seconde.

Un bon début donc mais il semblerait qu’il reste encore un peu de travail sur cette évolution. Dès lors, il est tout de même peu probable de la voir apparaître, sur les M1, dès les prochains rendez-vous.

Pour lire l’article complet de Motomatters, cliquez ici

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter       

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de