Xavier Simeon : « ce n’est pas bon mais nous ne devons pas à être découragés »



Xavier Simeon s’est qualifié en dix-neuvième position cet après-midi, en Tchéquie et, plus préoccupant, à une distance conséquente de la première position de Takaaki Nakagami.

Mais c’est avec une mentalité irréprochable et une volonté accrue de trouver des solutions que le Belge compte affronter ce manque de compétitivité.  

Il lui reste une soirée, qui sera probablement studieuse, pour trouver des solutions à expérimenter demain, lors du warm-up.  

« Aujourd’hui nous avons vécu une journée assez difficile. Nous n’avons pas pu améliorer notre rythme et à chaque fois que nous avons apporté des changements aux réglages de la moto, nous n’avons pas été en mesure de trouver ces importants dixièmes pour pouvoir être compétitifs. Je savais que pour être plus haut dans le classement, nous devions rouler en 2’02 mais nous n’avons pas pu le faire et j’en suis trop loin. C’est une des premières fois que nous sommes trop loin de la première place et je suis conscient que ce n’est pas bon. Maintenant, nous allons travailler avec les données de la télémétrie pour voir où nous pouvons nous améliorer et essayer quelque chose de différent lors du warm-up pour arriver à la course du mieux que nous pouvons. Nous ne devons pas être découragés pour ça, demain je vais essayer de remonter plusieurs positions et entrer dans le top 10 final ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de