Brno, course : Mika Kallio, l'équipier de luxe, donne la leçon



Si les courses de ces dernières semaines n’ont pas toujours fait monter notre enthousiasme vers les sommets qu’on est en droit d’attendre lorsqu’on parle ‘course moto’, celle du Grand Prix Moto2 de Tchéquie a en revanche échappé à ce constat.

En effet, dès les premiers tours, l’animation était bien présente avec un Takaaki Nakagami aux avant-postes, un Aegerter bondissant de la dixième place jusqu’à la quatrième, un Scott Redding au forcing pour tenter la remontée et un Tom Lüthi bien décidé à se battre comme un beau diable pour le podium.

Et il faut d’emblée tirer un énorme coup de chapeau à Mika Kallio qui aura livré un dernier tour exceptionnel pour se mettre à l’abri du retour de Takaaki Nakagami.

Tom Lüthi a un moment mené la course mais doit finalement se contenter de la troisième place. C’est toutefois un excellent résultat puisque le Suisse s’élançait de la 8ème position.

Pol Espargaro a limité la casse avec la quatrième place mais ne profite pas pleinement des difficultés de Scott Redding, son rival pour le titre, qui de son côté, clôture en huitième position.   

Johann Zarco a, comme il l’avait annoncé, connu des difficultés en début de course avant de revenir comme un boulet de canon sur ses pneus usés.

On regrettera tout de même que le Français n’ait pas trouvé l’ouverture sur Espargaro. Il risquait même de tout perdre lorsqu’à 5 boucles de l’arrivée, il percutait la roue arrière de ce gros freineur qu’est Pol Espargaro.

Nico Terol, un moment premier, est sixième et devance Esteve Rabat qui n’a pas jamais réellement semblé à l’aise.

On regrettera l’énorme chute de Mike Di Meglio, en bagarre pour la quinzième place et qui, touché par Moncayo, se faisait éjecté de sa MotoBi qui, dans la foulée, allait balayer la Kalex Maptaq SAG ZELOS de Marcel Shrötter !

Xavier Simeon a connu un week-end compliqué et en ce sens, sa onzième place est finalement un résultat satisfaisant. Il a de nouveau montré qu’en course, il avait la hargne pour remonter des places. On espère qu’à Silverstone, le Belge retrouvera la pointe de vitesse qui lui manque depuis deux courses.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur twitter         

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store