Première victoire en Moto2 pour Kallio à Brno



Mika Kallio est monté sur la première marche du podium Moto2 pour la première fois, à Brno, grâce à sa très belle victoire au Grand Prix de la République tchèque. Perturbé ce week-end par des problèmes de mise au point, Scott Redding a pour sa part sauvé une honorable huitième place, limitant ainsi les dégâts au classement général.

Dans le coup à chaque séance d’essais, Kallio s’est retrouvé à la lutte pour la victoire en compagnie de Tom Lüthi, Nico Terol et Takaaki Nakagami. Le leader changeait à chaque tour, mais à deux tours de l’arrivée Kallio a pris les choses en mains. Le pilote finlandais de 30 ans a réalisé son meilleur tour en course pour prendre l’avantage sur ses poursuivants et franchir la ligne d’arrivée avec 0.5 seconde d’avance sur Nakagami.

Kallio était déjà monté à deux reprises sur le podium cette saison, à Austin et au Mans, mais sa victoire aujourd’hui est la première de sa carrière en Moto2. Son dernier succès remontait au Grand Prix de Grande-Bretagne 250, à Donington, en 2008.

Les problèmes de mise au point qui ont perturbé Redding tout au long du week-end ont continué durant la course. Si les progrès entrevus au warm up ont permis au pilote Marc VDS de boucler les premiers tours en cinquième position pour se bagarrer avec Pol Espargaro, les problèmes de drible ont refait surface quand les pneus de sa machine ont commencé à se détériorer.

Redding semblait en mesure de terminer sisième jusqu’à ce que Zarco ne le percute par l’arrière. Les deux hommes sont alors sortis de la piste et ont perdu le contact avec les leaders. A la lutte avec Corsi dans les derniers tours, Redding a finalement franchi la ligne d’arrivée en huitième position.

Espargaro ayant terminé quatrième de la course, Redding perd cinq points sur son rival au classement général. Il demeure leader avec une avance de 21 points.

Mika Kallio #36 : 1er

« Ma dernière victoire remontait à Donington il y a cinq ans ! J’ai du mal à décrire ce que je ressens à gagner nouveau après tout ce temps. Même si ça ne se voit pas de l’extérieur, c’était très fort à l’intérieur, notamment dans le dernier tour quand j’ai compris que je pouvais gagner. C’était une course difficile, mais je savais que si je partais devant et que je ne faisais pas d’erreur dans les deux tours je pouvais le faire. Ça s’est passé comme ça. En sortant du dernier virage et en voyant le drapeau à damiers, j’ai pensé : “Je l’ai fait !” L’équipe a travaillé dur cette saison, et tout s’est mis en place ce week-end comme nous l’avions prévu. On ne pouvait pas faire mieux. »

Scott Redding #45 : 8e

« Après avoir galéré avec les réglages, même au warm up, nous avons apporté quelques modifications avant le départ de la course qui ont sensiblement amélioré la situation. C’était en tout cas suffisant pour me bagarrer avec Espargaro et même lui piquer la cinquième place. Mais les problèmes sont alors réapparus. Quand les pneus ont commencé à fatiguer et que le réservoir s’est allégé, le drible est revenu et les difficultés ont commencé. Je continue à penser qu’une sixième place était néanmoins envisageable, mais Zarco a alors accroché mon genou et nous sommes tous les deux sortis de la piste, ce qui nous a fait perdre le contact avec le groupe de tête. J’ai tout de même réussi à terminer en huitième position, ce qui fait que je ne perds pas trop sur Espargaro au classement général. Je suis content de limiter les dégâts et ne lâcher que cinq points. Nous allons désormais à Silverstone, chez moi, et l’on verra bien ce que je peux faire devant mon public et mes fans. »

Michael Bartholemy : Team Principal

« Dès la première séance d’essais de vendredi, nous savions que Mika pouvait gagner à Brno ce week-end. Après la qualification et le warm up, nous en étions encore plus convaincus et cet après-midi, Mika a prouvé que nous avions raison. Il a super bien piloté car la course n’était pas facile. Nakagami, Lüthi et Terol l’ont malmené, mais il a appliqué le plan qu’il s’était fixé pour utiliser ses atouts afin de remporter son premier succès en Moto2. Maintenant qu’il a gagné une fois, je suis certain que nous le reverrons sur la plus haute marche du podium d’ici la fin de la saison. Avoir deux pilotes capables de gagner a toujours été notre objectif, et nous l’avons atteint ce week-end avec Mika. Scott a dû mal à trouver les bons réglages sur sa moto ce week-end, mais il n’a jamais baissé les bras. Il a pris le départ avec des réglages qu’il ne connaissait pas et qui ont légèrement amélioré sa situation, mais il ne doit qu’à lui-même de n’avoir perdu que cinq points aujourd’hui dans la course au titre. Du bon boulot dans des circonstances difficiles. » 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de