Zarco a craint le pire, Ioda a fait le reste



Lorsqu’à quelques instants de la fin de la première séance, la moto de Johann zarco s’en allait s’encastrer seule dans le rail de sécurité, il ne fallait pas être devin pour comprendre que la sentence allait être sévère pour la Suter numéro 5.

Et en effet, elle l’était puisque le cadre pouvait s’en aller grossir les rangs des vieux métaux et que la fourche n’avait plus de fourche que le nom.

Résultat, un énorme travail pour les mécanos pendant le temps de midi pour offrir au Français la possibilité de défendre sa septième place du matin.

Et il faisait même bien mieux que ça puisqu’il améliorait son chrono de plus d’une seconde et qu’il faisait son entrée dans le top5.

On se réjouit donc de voir que cette chute n’a pas entamé sa confiance et on peut donc espérer qu’après avoir souvent touché son objectif du bout des doigts, Johann Zarco le concrétise enfin.      

« L’équipe a fait un excellent travail après l’accident de ce matin. Je craignais qu’en aussi peu de temps,  ils ne réussissent pas à remettre la moto sur les rails mais ils ont été énormes et je les en remercie. L’accident de ce matin, cependant, a montré qu’il y avait quelque chose qui ne fonctionnait pas sur la moto, et après-midi, nous avons réussi à trouver un bon set-up qui me rend confiant pour demain. Mon but est de faire encore mieux. C’est une piste complètement différente de celle où nous avons roulé au cours des dernières semaines, elle est plus étroite et plus technique, mais je l’aime beaucoup ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de