De Angelis : « moi, chez Ducati, je voulais y aller, on m’en a empêché »



Samedi, Dario Marchetti avait annoncé que de Angelis remplacerait Ben Spies chez Pramac, probablement jusqu’à la fin de saison (lire ici).

Mais dimanche, surprise, c’est Yonny Hernandez qui décrochait le poste tant convoité et renvoyait Alex de Angelis à ses études, en Moto2.

Aujourd’hui, de Angelis vient de confirmer, sur twitter, qu’il était bel et bien à deux doigts de signer avec les italiens mais qu’il en a été empêché.    

« Moi, chez Ducati, je voulais y aller, mais on ne me l’a pas permis. Je vais de l’avant avec le même désir / professionnalisme qui me distingue toujours! »

Reste à savoir qui et pourquoi on l’en a empêché. Forward ? Ducati ? Des sponsors ? En tout cas, son éviction clarifie une chose, contrairement à ce que Ben Spies signalait par tweet (avant de le retirer), Carlo Pernat (le manager d’Alex de Angelis mais aussi d’Andrea Iannone) ne fait pas la pluie et le beau temps chez Pramac.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur twitter 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de