Australie, MotoGP, preview : Entre espoir et frustration pour Bautista et Denning



Chez Suzuki, on nage dans l’incertitude depuis des mois quant à son avenir et les nerfs des différents acteurs, que ce soit chez Alstare, en Superbike, ou chez Rizla, en MotoGP, commencent à être soumis à rude épreuve.

Du côté de Paul Denning, le team manager de l’équipe Rizla Suzuki, on hésite plus à parler de frustration au sein de l’équipe. Et il faut dire qu’il y a de quoi puisqu’à trois Grands Prix de la fin de saison, personne ne sait si Suzuki, compte continuer avec une 800cc, développer une 1000cc ou pire, arrêter la compétition.

Paul Denning : « Les réunions au Japon ont été positives, mais à la fin de la journée, il n’y a toujours pas de décision ferme. Il y a un sentiment de frustration, mais dans le même temps, le fait demeure que c’est l’équipe de Suzuki et de personne d’autre. Accepter de participer au championnat du monde ne suffit pas. Nous avons besoin de nous lancer dans un projet qui peut aller de l’avant et qui, à court terme, peut raisonnablement nous permettre de garder tout au moins le niveau de compétitivité qui est le nôtre actuellement ».

Pour Alvaro Bautista, la situation est un peu différente puisque le pilote, courtisé par LCR et Ducati, ne risque pas de se retrouver sans guidon la saison prochaine. Le pilote espagnol et sa GSV-R n’ont cessé de progresser tout au long de cette saison et s’il a raté une occasion unique de prendre une quatrième place au Japon, le pilote Suzuki compte bien remettre l’ouvrage sur le métier dès ce week-end, à Phillip Island.

Alvaro Bautista : « J’ai été très déçu et contrarié par la fin de la course au Japon, parce que nous méritions d’accrocher un bon résultat après le travail que tout le monde a fourni. Nous devons prendre tous les points positifs de ce week-end, et des courses précédentes, et continuer à travailler dans ce même état d’esprit en Australie. Je sais que ce sera un défi complètement différent, mais la moto est maintenant en état de bien fonctionner dans toutes les conditions et ce week-end va nous montrer à quel point nous sommes arrivés cette saison. J’ai manqué un top-10 à Phillip Islandpour moins d’un centième de seconde la saison dernière et je suis sûr que nous pouvons certainement faire beaucoup mieux ce week-end. Vous ne savez jamais quel temps il fera Phillip Island, mais nous sommes prêts, peu importe ce qui arrive »!

Stay tuned!

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de