Australie, MotoGP, preview : Objectif Top 10 pour Crutchlow et Edwards



L’actualité des derniers jours, chez Tech3, était plutôt tournée sur l’officialisation du contrat d’Andrea Dovizioso pour 2012, et nettement moins sur la fin d’une saison 2011 qui ne restera certainement pas dans les annales de la maison.

Mais voilà, il reste trois Grands Prix avant de profiter de vacances bien méritées et si Colin Edwards doit ressentir un peu moins de pression, Cal Crutchlow, par contre, commence à jouer son avenir en MotoGP, dès maintenant.

Avec quatre résultats positifs lors des quatre dernières sorties, le britannique, qui, pour une fois, connaîtra la piste, peut entamer cette manche avec optimisme.

Cal Crutchlow : « Je suis impatient de vivre ce week-end depuis un certain temps maintenant, parce que Phillip Island est une piste impressionnante et je me réjouis de savoir ce que l’on y ressent en y pilotant une MotoGP. J’ai piloté une Supersport 600 et une Superbike là-bas et j’y ai obtenu quelques bonnes performances, donc j’espère qu’il en sera de même ce week-end. On m’a dit de m’attendre à une météo imprévisible ce week-end, ce qui me paraît étrange car quand je suis ici en février, il fait vraiment très chaud et très ensoleillé. Quoi qu’il arrive, ce sera la même chose pour tout le monde et je suis juste concentré sur le fait de continuer à engranger de bons résultats. J’ai marqué des points dans les quatre dernières courses et cette régularité est bonne pour ma confiance. Cette fois, au moins, je suis ici sans la pression supplémentaire de l’apprentissage de la piste. C’est une énorme différence, car je peux concentrer toute mon énergie sur mon pilotage et sur le set-up de la moto, en conséquence le top 10 est, de nouveau, mon objectif ».

Colin Edwards : « C’est toujours très agréable pour moi de me rendre à Phillip Island car j’ai beaucoup de bons amis en Australie qui sont toujours venus ici pour me soutenir. La piste est vraiment spéciale et elle n’est comparable à aucune autre du calendrier. Je suis tombé amoureux de cette piste lorsque j’y ai couru, il y a quelques années, en championnat du monde Superbike et je ressens toujours ce même sentiment à chaque fois que je m’y rends. Elle est ultra-rapide, elle a beaucoup de dénivellation et vous pouvez y pousser votre MotoGP à sa limite absolue. La météo nous offre généralement quelques surprises et je suis sûr que ce week-end ne fera pas exception, mais nous serons prêts à faire face à toutes les éventualités. Après quelques courses difficiles, je suis rentré dans le top 10 au Japon et ce sera de nouveau mon objectif ce week-end ».

Stay tuned!

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de