Marquez, Pedrosa. Le lapin a encore tué le châsseur.



Marc Marquez n’a pas survolé la qualification, la faute à des pilotes Yamaha entreprenant. Il n’a pas non plus atomisé son chef de file, Dani Pedrosa, mais une nouvelle fois, il est arrivé devant lui.

Aujourd’hui, les pilotes Repsol ne sont séparés que de 153 millièmes mais demain, Dani Pedrosa devra se montrer.

En effet, avec 34 points de retard, le petit espagnol ne peut plus se permettre d’attendre derrière son équipier. Il devra dès lors prendre ses responsabilités pour tenter de venir à bout de cet infernal rookie.    

Quoi qu’il en soit, à l’issue des qualifications, ils se montraient tout deux satisfaits de la gestion de leur séance.  

Marc Marquez, premier : « C’était une séance de qualification très serrée. Nous avons été capables de tirer la meilleure performance possible de nos pneus et je pense que c’est ça la clé de cette pole. Les petits détails ont décidé les choses cet après-midi. Je suis content, parce que nous avons pu atteindre notre objectif d’accrocher une place en première ligne et que ce soit en pole, c’est encore mieux. Demain, ce sera important de prendre un bon départ et de garder son calme pendant les premiers tours ». 

Dani Pedrosa, troisième à 0,153 : « Même si la position sur la grille ne le reflète peut-être pas, aujourd’hui, nous avons réussi une bonne séance de qualification. Nous avons fait un bon travail et un temps au tour qui me donne satisfaction. Demain, la clé sera de prendre un bon départ et d’être très proche de la tête lors du premier virage et maintenir un bon rythme pendant toute la course. L’usure des pneus sera aussi cruciale il sera donc important de les gérer en tenant compte de la distance de la course ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de