Chez Ducati, Valentino Rossi ne veut pas divorcer et Hayden positive



Quand les résultats ne suivent pas et que vous pesez 14 millions d’euros dans le budget de votre usine, il ne faut pas s’étonner que les questions des journalistes, à l’heure de tirer le bilan d’une saison noire, tournent autour d’une possible séparation des protagonistes.

Et pourtant, si la déception est au rendez-vous, que ce soit pour Ducati ou pour Rossi, le pilote italien ne veut pas entendre parler de divorce entre lui et Borgo Panigale.

« C’est encore trop tôt ! Ce serait se rendre beaucoup trop vite, je pense que nous avons encore du temps, un an de contrat pour nous améliorer, et encore quelques cartes importantes à jouer. Je veux voir le fruit de notre travail. Evidemment, si les résultats ne changent pas l’année prochaine, alors il sera nécessaire de prendre une décision ».

Cette saison aura été une première pour Ducati comme pour Rossi, puisque ni l’un ni l’autre n’ont jamais réalisé de saison vierge de victoire.

« Si nous voulons être réalistes, ce sera difficile de gagner cette saison, mais l’important aujourd’hui, est surtout le fait que les deux prochaines courses vont nous donner des indices importants. A Sepang et à Valence nous avons déjà essayé la Desmosedici dans les essais de pré-saison et nous pourrons voir si nous allons dans la bonne direction ».

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de