Peter Clifford : « Karel Hanika? Il n'y a aucune limite à ce qu'il peut accomplir»



Peter Clifford est un des personnages incontournables de la Red Bull MotoGP Rookies Cup.

Commentateur lors des retransmissions, juge lors des sélections et impliqué dans la gestion journalière de la coupe, Peter Clifford connaît les jeunes talents et il était donc la personne toute indiquée pour nous donner un avis sur la sensation tchèque de ces deux dernières saisons : Karel Hanika.

Vainqueur de la Rookies Cup en 2013 mais déjà protagoniste en 2012, Hanika est également, depuis hier et sa victoire à Albacete, Champion d’Europe Moto3.

Pour Peter Clifford, le Tchèque a ce petit quelque chose en plus. Un petit quelque chose qu’il avait déjà lors des sélections et qu’il a cultivé tout au long des deux dernières saisons.   

« Karel était une star dès le début, dès le moment où nous l’avons vu lors des sélections fin 2011. Il était déjà grand et ne s’adaptait pas facilement aux Metrakits des sélections, mais il savait rouler. Il était déjà rapide lors des tests de pré-saison, en 2012, mais lors des premières courses, s’il  était toujours dans le groupe de tête, il semblait ne jamais arriver à y être au moment ou ça comptait vraiment, dans le dernier tour.

Il a grandi sans jamais se plaindre de sa taille ou de la moto comme d’autres le font parfois. Je me souviens en particulier des deux courses au Portugal. Lors de la course 1, il se faisait systématiquement dépasser au bout de la ligne droite. En course 2 , il avait pensé à ce handicap, à la façon de sortir du virage rapide avant la ligne droite, sa position sur la moto dans la ligne droite, la façon d’utiliser l’aspiration et c’est lui qui dépassait en bout de ligne droite.

Il n’a pas gagné cette fois-là, puisqu’il a fait troisième lors des deux courses… mais il n’a jamais cessé de penser et il a remporté 3 des 5 dernières courses.
Cette année, le championnat a traduit le fait qu’il était le plus rapide et ce, depuis les tests de pré saison. Lorsqu’il terminait, il était soit premier, soit second. Lorsque ce n’était pas le cas ce n’était jamais vraiment dû à des erreurs stupides de sa part. Il n’y a que sa chute au Sachsenring qui peut lui être imputée et encore, puisqu’après avoir récupéré la situation, il était percuté par Manzi.
Pendant toute l’aventure, il est resté charmant et sans excès d’ego. Il doit juste rester comme il est. Il n’y a aucune limite à ce qu’il peut accomplir ».

C’est désormais chez Ajo que Karel Hanika aura l’occasion de confirmer tout le bien qu’on pense de lui puisqu’il disputera la saison 2014 au sein de la structure officielle KTM.  

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de