Jeremy Burgess plaide pour une modification du règlement sur le poids minimum en MotoGP



C’est à un journal allemand que Jeremy Burgess, le célèbre chef mécanicien de Valentino Rossi, a plaidé pour une modification du règlement concernant le poids minimum.

En vigueur depuis quelques temps dans la plus petite catégorie et depuis 2013 en Moto2, le poids minimum y est calculé en ajoutant au poids de la machine, celui de son pilote et de son équipement.

En revanche, en MotoGP, seul le poids de la moto est pris en compte. Cheval de bataille de Marco Simoncelli, il est désormais devenu celui du clan Rossi qui, avec ses 67 kilos, se sent pénalisé par rapport à un Dani Pedrosa et ses 51 kilos.

Ce poids supplémentaire a pour conséquence que l’Italien se trouve désavantagé à l’accélération mais aussi au niveau de la consommation de sa machine.

Toutefois, on se souvient d’une interview de Casey Stoner où il ne se prononçait pas catégoriquement pour la modification de ce règlement en estimant que si Dani Pedrosa bénéficiait de quelques avantages, son poids et sa taille étaient avant tout un désavantage tant le MotoGP est physiquement exigeant (lire ici).

Cette mesure ne tombe donc pas sous le sens et le débat est probablement loin d’être clos. En attendant de connaître son issue, vous pouvez lire l’avis de plusieurs spécialistes que nous avions collecté à l’occasion de l’adaptation du règlement pour le Moto2 (lire ici)

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de