Xavier Simeon, éviter les embûches de la course



Les dernières courses de Xavier Simeon n’ont pas toujours été simples en raison de petits détails qui l’ont fortement pénalisé.

Mais avec 4 courses à disputer avant la fin de la saison, le Belge, qui vise le top10 du classement général, n’a pas d’autre choix que de réussir un bon résultat à Sepang.

Dans les circonstances particulières de la Malaisie, la clé de sa réussite résidera dans une adaptation rapide aux conditions qui pourraient venir compliquer le travail des pilotes et des écuries. 

« Il reste seulement quatre courses avant la fin du Championnat du Monde Moto2 et nous n’avons pas d’autre choix que d’obtenir de bons résultats et de nous battre pour le top 10 au classement général Moto2. En réalité, je ne suis pas inquiet quant à mes performances sur la piste, mais pendant les courses nous avons toujours rencontré quelques complications. En Malaisie, le handicap pour tous les pilotes, c’est la météo, qui peut modifier les conditions de la piste à tout moment en cas de pluie ou compliquer les 19 tours de la course en raison des températures élevées. La chose importante sera de nous adapter rapidement à la piste et à ses conditions. Si nous y parvenons, nous serons en mesure de réussir de bonnes choses à chaque session ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de