Andy Verdoïa : jeune, français et talentueux !




Avoir dix ans, être mordu de compétition moto depuis son plus jeune âge et en plus de ça être très à l’aise au guidon d’une moto n’est pas vraiment commun. Découvrons notre sport favori sous un regard différent, celui d’Andy Verdoïa, jeune espoir de la moto française.

« Les enfants de son âge aiment les dessins animés normalement, lui c’est la moto ! » nous raconte son père, motard mais pas pilote. C’est Andy, seul, qui s’est pris de passion pour ce sport, et qui a fait la demande à ses parents pour le pratiquer… Il n’avait que quatre ans ! C’est à cet âge qu’il réalise ses premiers tours de roues sur une Yamaha PW. Il continue à se faire la main sur cette moto jusqu’à six ans, l’âge auquel il peut commencer la compétition.

Il débute par des courses de côtes et réalise ses premiers tours sur les circuits régionaux jusqu’à sept ans. Au début de l’année suivante, le Niçois obtient une dérogation pour participer aux stages Conti, durant lesquels il apprend à passer les vitesses en seulement deux sessions !

Vu cette précocité, ses parents décident de lui commander la moto avec laquelle il terminera vice-champion de France pour sa première participation. Le pilote est alors invité à la traditionnelle remise des récompenses de la FFM durant laquelle il peut rencontrer le gratin des pilotes français, un grand souvenir pour lui.

En parallèle, il participe au championnat catalan 50cc dans lequel il finit onzième en ayant manqué quatre courses et réalisé des performances prometteuses. La suite logique l’emmène en 70cc en 2012 au guidon d’une RMU qu’il emmène à la quatrième position du classement final, au milieu des meilleurs espoirs européens.

Andy se lasse vite des circuits de karting et rêve de poser ses roues sur les mêmes circuits que ses idoles. C’est chose faite depuis cette année puisqu’il est passé en « grandes roues » dans une équipe d’usine RMU qui engage des 80cc et dispute par exemple une course sur le circuit de Jerez. Le circuit d’Alès est un autre tracé sur lequel Andy prend beaucoup de plaisir, notamment grâce aux journées organisées par la FFM, qu’il attend chaque année avec impatience, partageant ainsi la piste avec des pilotes ayant parfois plus de dix ans de plus que lui et des motos beaucoup plus puissantes que la sienne.  

Il impressionne beaucoup de monde, partage sa joie de vivre et sa passion pour la moto et reçoit notamment les conseils d’Alain Bronec , de Christian Sarron mais aussi le soutien du Moto Club Pôle Mécanique et de 4G Moto ! Et cette passion, c’est au quotidien qu’Andy la vit, pas seulement dans les paddocks. « Une fois il nous a réveillé à trois heures du matin pour regarder le départ d’une course à la télé, alors que lui en avait une le lendemain matin ! » nous raconte son père. Le petit ne loupe jamais un Grand-Prix de la saison MotoGP et connaît toute l’actualité de ses pilotes préférés que sont principalement Valentino Rossi et Johann Zarco. C’est d’ailleurs en compagnie du vice-champion du monde 125cc, sur le circuit du Mistral à Eyguières, qu’il faisait ses premiers tours de roues sur un circuit. 

Malgré la chance dont dispose ce pilote en herbe, tout n’est pas toujours rose dans ce sport et Andy a déjà connu beaucoup de déboires malgré le peu de saison auxquelles il a pris part. Lesquelles ?  « De tout, du cassage de moral, des déclassements volontaires et injustifiés, des tentatives pour le sortir de piste… c’est dur d’être français en Espagne ! » nous confie son père. Bien heureusement, Andy préfère se concentrer sur son pilotage qu’il veut améliorer en permanence, mais également sur le plaisir qu’il prend en roulant. « Il ne baisse jamais les bras ! Parfois c’est même lui qui nous remotive. » Un état d’esprit remarquable pour un jeune de son âge, ce qui devrait le faire progresser rapidement et espérons-le, l’emmener au bout de ses rêves…

Stay Tuned !

Rejoignez-vous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de