Pedrosa souffre mais impose son rythme sous la chaleur de la Malaisie



Après avoir perdu ses derniers espoirs de titre en Aragon, Dani Pedrosa avait visiblement à cœur de remettre les pendules à l’heure et c’est ce qu’il a fait, cette nuit, à Sepang, en débutant le Grand Prix de Malaisie le couteau entre les dents.

Premier le matin et premier l’après-midi, l’Espagnol a d’ores et déjà mis la pression sur ses adversaires et plus particulièrement, sur son jeune équipier, Marc Marquez.

Toutefois, il évitait de s’emballer puisque le plus dur reste à venir et que ses adversaires n’ont certainement aucune intention d’en rester là.

« Aujourd’hui, les choses se sont bien passées, nous avons vécu deux bonnes séances d’entraînement et nous avons pu rouler dans des conditions sèches à la fois le matin et l’après-midi. Lors de la deuxième session, il semblait que la piste allait être humide après une brève averse entre la FP1 et la FP2, mais elle a rapidement séché et nous avons pu continuer à travailler sur notre set-up. Lorsque je suis assis sur la moto, je ressens beaucoup de douleurs, parce que la selle est très dure, donc nous verrons si quelques anti-inflammatoires peuvent nous aider à atténuer le problème. Nous pourrions aussi ajouter un petit coussin sous mes cuirs, afin d’absorber les chocs au passage des bosses ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de