Pedrosa souffre mais impose son rythme sous la chaleur de la Malaisie



Après avoir perdu ses derniers espoirs de titre en Aragon, Dani Pedrosa avait visiblement à cœur de remettre les pendules à l’heure et c’est ce qu’il a fait, cette nuit, à Sepang, en débutant le Grand Prix de Malaisie le couteau entre les dents.

Premier le matin et premier l’après-midi, l’Espagnol a d’ores et déjà mis la pression sur ses adversaires et plus particulièrement, sur son jeune équipier, Marc Marquez.

Toutefois, il évitait de s’emballer puisque le plus dur reste à venir et que ses adversaires n’ont certainement aucune intention d’en rester là.

« Aujourd’hui, les choses se sont bien passées, nous avons vécu deux bonnes séances d’entraînement et nous avons pu rouler dans des conditions sèches à la fois le matin et l’après-midi. Lors de la deuxième session, il semblait que la piste allait être humide après une brève averse entre la FP1 et la FP2, mais elle a rapidement séché et nous avons pu continuer à travailler sur notre set-up. Lorsque je suis assis sur la moto, je ressens beaucoup de douleurs, parce que la selle est très dure, donc nous verrons si quelques anti-inflammatoires peuvent nous aider à atténuer le problème. Nous pourrions aussi ajouter un petit coussin sous mes cuirs, afin d’absorber les chocs au passage des bosses ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires