Esteve, l'homme à Rabat !



Il aurait été surprenant qu’il ne soit pas sur la meilleure place de la grille de départ du GP de Malaisie tant il a dominé les 3 premières séances à Sepang, et pourtant, si Esteve Rabat a obtenu cette pole position, il lui a fallu l’arracher à Tom Luthi avec un écart infinitésimal de 18 millièmes de secondes !

Vaillant, Luthi n’en sera pas moins un candidat très sérieux à la victoire demain. Le pilote suisse est parvenu à intercaler sa Suter entre les 2 Kalex de l’équipe Pons, puisque Pol Espargaro a réalisé le 3ème temps, à moins de 1 dixième de secondes de son coéquipier.

Le point important pour Espargaro, c’est que Scott Redding a de nouveau éprouvé de grosses difficultés durant la qualification. Problème d’embrayage, séquelles de son intervention chirurgicale au bras, grande carcasse qui le handicape dans les longues lignes droite, le britannique n’a pas pu faire mieux que le 10ème et va se retrouver – comme à Aragon – en situation périlleuse pour la course.

Le week-end avait débuté laborieusement pour Johann Zarco qui, depuis vendredi, ne parvenait pas à trouver les bons réglages sur sa machine. Si les soucis de mise au point n’on pas totalement disparu, le français a réussi à s’arracher dans le sillage de Rabat pour s’offrir une 4ème place presque inespérée.

Zarco précède en 2ème ligne Mika Kallio et Takaaki Nakagami qui a chuté. Alex De Angelis s’élancera du 3ème rang en compagnie de Xavier Siméon et de Jordi Torres pour une course qui reste très ouverte puisque les 15 meilleurs de la qualification se tiennent en 1″1…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments